Restez connectés avec nous
Benfica/PSG (1-1) - Le PSG a maitrisé grâce à sa colonne vertébrale : les chiffres importants
©IconSport

Autour du PSG

Benfica/PSG (1-1) – Le PSG a maitrisé grâce à sa colonne vertébrale : les chiffres importants

Le Paris Saint-Germain, a fait match nul à l’Estadio da Luz mercredi soir 1-1 contre le Benfica dans un match comptant pour de la 3e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions 2022-2023 (résumé vidéo de Benfica/PSG). Retrouvez les chiffres marquants de cette rencontre.

Un match, des chiffres

1 : le PSG a tenté un seul ballon dans la profondeur offensivement par Lionel Messi

3 : Vitinha a fait 3 interceptions (record PSG)

3 : Marco Verratti a fait 3 fautes (record PSG)

3/14 : Le PSG n’a réussi que 3 centres sur 14 (1 par joueur de la MNM)

5 : soit le nombre de duels aériens gagnés par Marquinhos (Record PSG)

7 à 6 : Soit le nombre d’arrêts de Vlachodimos Vs Donnarumma

8 : Soit le nombre de buts de Messi cette saison (2 en Ligue des Champions)

9 : Soit le nombre de passes décisives pour Neymar cette saison toutes compétitions confondues

10/12 : Soit le nombre de longs ballons réussis par Sergio Ramos (Record PSG)

16 : Avec son but, Messi a effectué son 16e geste décisif en 13 matchs (8 buts/8 passes décisives)

20 : Avec sa passe décisive, Neymar a effectué son 20e geste décisif en 13 matchs (11 buts/9 passes décisives)

Zones de jeu des trois attaquants

Benfica/PSG (1-1) - Le PSG a maitrisé grâce à sa colonne vertébrale : les chiffres importants

On remarque que les trois sont vraiment très proches. Ils se marchent un peu dessus. L’activité de Neymar est plus vaste et plus grande, plus de ballons touchés, et plus de kilomètres parcourus. Le problème, le côté droit est bien délaissé.

 

Nombre de ballons touchés et zones d’actions

Benfica/PSG (1-1) - Le PSG a maitrisé grâce à sa colonne vertébrale : les chiffres importants

Sur l’ensemble du match, le PSG dominé territorialement et dans l’ensemble du match. On s’aperçoit que Benfica a été bien bousculé avec notamment 70 % de possession parisienne en second période.

Positions moyennes des joueurs

Benfica/PSG (1-1) - Le PSG a maitrisé grâce à sa colonne vertébrale : les chiffres importants

C’est peut-être la première fois cette saison que le schéma final ressemble à ce que veut mettre en place Galtier. On retrouve bien les trois défenseurs, Verratti juste au-dessus en sentinelle avec Vitinha qui gravite un peu plus haut. Enfin, la ligne de quatre avec les latéraux, Messi et Neymar, derrière Mbappé et on a un schéma assez clair. Le petit problème vient de la densité à droite. En effet, Messi est très axial et le reste de l’équipe penche à gauche. Hakimi est encore bien seul sur son côté.

Zones d’attaques

Benfica/PSG (1-1) - Le PSG a maitrisé grâce à sa colonne vertébrale : les chiffres importants

Il y a toujours cette proportion a joué plus sur le côté gauche et dans l’axe, mais Paris a su équilibrer un peu avec 28 % des actions qui sont passées par la droite. C’est bien mieux que les 17 % lors d’autres matchs cette saison en Ligue 1 notamment.

Des statistiques d’équipe

Benfica/PSG (1-1) - Le PSG a maitrisé grâce à sa colonne vertébrale : les chiffres importants

Il y a une forme d’équilibre entre les tirs cadrés et les tirs manqués. Le PSG n’a de toute façon pas assez tenté sa chance et avec le manque de réussite actuel n’a pas eu les armes pour aggraver le score. On remarque que sur les 7 tirs cadrés, plus de la moitié ont été fait par d’autres joueurs que la MNM, un défenseur, un latéral et un milieu.

Benfica/PSG (1-1) - Le PSG a maitrisé grâce à sa colonne vertébrale : les chiffres importants

C’est une donnée qui est difficile à interpréter, mais on s’aperçoit que comme souvent, les joueurs défensifs ont un fort total. Mendes est lui très bas, le plus faible pour un titulaire ce mercredi. Mbappé suit de près, avec un total pas à son avantage, tout comme Sarabia qui est entré en jeu en fin de match, mais qui a manqué cruellement de précision.

Benfica/PSG (1-1) - Le PSG a maitrisé grâce à sa colonne vertébrale : les chiffres importants

Marco Verratti est de retour, il a donc été le seul parisien à plus de 100 ballons touchés (121 au total). Il est suivi de près par Danilo et Ramos. Pour l’Espagnol, c’est habituel, mais pour Danilo, cela montre qu’il est de mieux en mieux dans cette équipe. À noter que des trois offensifs, c’est encore une fois Neymar qui domine dans ce registre.

Benfica/PSG (1-1) - Le PSG a maitrisé grâce à sa colonne vertébrale : les chiffres importants

Neymar est le joueur qui prend le plus de risque et qui du coup a le plus de déchet. C’est assez habituel. On note aussi que Messi et Mbappé ne sont pas en reste en matière de ballons perdus. Mais ce sont des attaquants. Cela devient plus problématique encore avec Mendes, 19 ballons perdus ou encore Hakimi, 14, alors qu’il prend tout de même moins de risque. Vitinha et Verratti ont perdu chacun 13 ballons, mais les deux jouent toujours pour ressortir le ballon proprement. La prise de risque est conséquente dans leur jeu.

Benfica/PSG (1-1) - Le PSG a maitrisé grâce à sa colonne vertébrale : les chiffres importants

C’est Verratti qui joue le plus de duels et qui en gagne le plus. Son rendement est impressionnant alors qu’il revenait de blessure. Derrière lui, on retrouve Neymar avec 8 duels remportés. Messi a remporté, lui, ses 7 duels disputés. Mbappé en revanche n’a remporté que 20 % de ses duels, tout comme Ramos. L’impression visuelle de leur match un peu raté se confirme un peu ici. On note aussi que Vitinha joue moins de duels que Verratti mais en rate plus. Il peut encore s’améliorer dans la propreté de son jeu. Marquinhos est le défenseur qui a joué et remporté le plus de duels dans ce match, mais Danilo n’est pas loin avec un ratio intéressant.

Benfica/PSG (1-1) - Le PSG a maitrisé grâce à sa colonne vertébrale : les chiffres importants

On retrouve Messi et Neymar comme principaux pourvoyeurs de passes clefs (soit avant un tir). Messi a été excellent dans son jeu avec ballon et Neymar a encore eu une grosse activité. Notons que Mbappé n’a délivré aucune passe clef.

Benfica/PSG (1-1) - Le PSG a maitrisé grâce à sa colonne vertébrale : les chiffres importants

Neymar et Messi sont au top au niveau des dribbles, mais La Pulga, n’en a pas raté un et fait donc un sans faute. Avec 66,6 % de réussite, Neymar possède un bon ratio intéressant. Mbappé n’a dribblé que 2 fois pour autant d’échec, ce qui accentue encore son match moyen ou disons inhabituel.

Benfica/PSG (1-1) - Le PSG a maitrisé grâce à sa colonne vertébrale : les chiffres importants

C’est une donnée essentielle dans l’analyse du match : les passes vers l’avant de + de 10 m dans le camp de l’adversaire. À ce petit jeu, Neymar domine, Messi suit, mais ils sont bien seuls. Hakimi est sur le podium et confirme que s’il était plus servi, il pourrait aussi faire plus de différence. Pour récompenser le bon match de Danilo, il est, lui aussi, sur le podium avec Hakimi et 4 passes vers l’avant de plus de 10 m dans le camp des lisboètes. Cela confirme encore son très bon match. Il fait mieux que Verratti, 3 et Vitinha, 2, qui devraient être un peu plus haut dans ce classement.

Benfica/PSG (1-1) - Le PSG a maitrisé grâce à sa colonne vertébrale : les chiffres importants

Le PSG s’en sort plutôt bien dans cette statistique. Verratti et Mendes, suivis de Vitinha ont été plutôt performants. Cela a permis de récupérer des ballons dans des moments clefs. Pour le reste, le PSG a parfois manqué d’envie et donc d’agressivité.

Benfica/PSG (1-1) - Le PSG a maitrisé grâce à sa colonne vertébrale : les chiffres importants

Il y a beaucoup de rouge, cela signifie que les actions de pressings n’ont pas toujours été bien effectuées dans le bon tempo ou avec la bonne énergie. Beaucoup de manqués, mais des joueurs qui dominent avec Vitinha en première position devant Verratti puis Marquinhos. Quand on voit que Danilo et Messi et Neymar sont juste derrière, on se dit que le PSG a sa colonne vertébrale qui a bien fonctionné. On souligne aussi que Mbappé a réalisé 3 pressings, 4 de moins que Messi et 13 de moins que Neymar, et n’en a réussi aucun. Match à oublier pour lui.

 

 

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG