Restez connectés avec nous
Bitton défend Mbappé face aux critiques, même s'il doit "faire évoluer son jeu"
©Iconsport

Autour du PSG

Bitton défend Mbappé face aux critiques, même s’il doit « faire évoluer son jeu »

Stéphane Bitton, journaliste de France Bleu Paris, est revenu dans sa chronique au micro de la radio sur les critiques subies par Kylian Mbappé depuis le match nul de la France contre l’Ukraine mercredi (1-1, qualification pour la Coupe du Monde 2022). Selon lui, l’attaquant de 22 ans du Paris Saint-Germain et des Bleus est un peu trop ciblé. Même s’il doit en effet changer certaines choses.

“Qui peut le plus peut le moins. C’est bien connu. Forcément, on attendait beaucoup de Kylian Mbappé après ses prestations XXL sous le maillot du PSG face au Barça et Lyon. Tout le monde pensait que l’affaire serait facile face à l’Ukraine. Et puis, il est, comme les autres, tombé dans le piège. Contrairement à mes confrères, je pense qu’il n’est pas responsable de tout et qu’il n’est pas le seul responsable. C’est toute l’équipe qui a failli.

Bitton « Il doit trouver un équilibre entre son talent individuel et le collectif. »

Mais c’est vrai, Kylian Mbappé va devoir faire évoluer son jeu, étoffer sa palette, varier ses combinaisons. Aujourd’hui sa façon de jouer est connue. Elle mêle vitesse et technique. Il va devoir muter pour s’adapter aux pièges qui lui sont tendus. Mercredi, le double rideau ukrainien lui a été fatal, ainsi qu’aux Bleus. Il doit trouver un équilibre entre son talent individuel et le collectif. Il doit capable aussi de faire briller les autres. Son futur Ballon d’Or passera par des changements.”

En effet, Mbappé semble un peu trop visé depuis mercredi alors que l’Equipe de France a été décevante dans son ensemble. Bien que Kingsley Coman (ailier de 24 ans du Bayern Munich) ait amené quelques occasions intéressantes. Il reste injuste de n’en vouloir qu’à l’attaquant du PSG. Il ne faut pas se servir de son nom pour cacher tous les défauts des Bleus. 

Cependant, il est aussi logique que l’attaquant de 22 ans reçoive quelques commentaires négatifs. Il a indéniablement fait un mauvais match. Alors que l’on avait le sentiment qu’il avait « franchi un palier » en choisissant un jeu plus collectif et efficace, il est retombé dans ses travers en forçant les dribbles. C’est à lui de trouver le bon équilibre dans son jeu et de la régularité devenir encore plus redoutable. Espérons qu’il saura retrouver ce chemin dès son prochain match, peut-être dimanche contre le Kazakhstan (coup d’envoi à 15h).

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG