Restez connectés avec nous
Bordeaux/PSG - Schneider souligne la résistance de Navas, Marquinhos et Kimpembe
©Iconsport

Autour du PSG

Bordeaux/PSG – Schneider souligne la résistance de Navas, Marquinhos et Kimpembe

Grégory Schneider, journaliste de Libération, était sur le plateau de L’Equipe du Soir après la victoire parisienne (0-1, retrouvez le résumé ici) face à Bordeaux ce mercredi au Stade Matmut Atlantique dans le cadre de la 28e journée de Ligue 1 2020-2021. Il a évoqué la qualité défensive parisienne grâce à Marquinhos (défenseur central et capitaine de 26 ans), Presnel Kimpembe (défenseur central de 25 ans) et Keylor Navas (gardien de 34 ans).

“On n’a quand même l’impression qu’il y a des choses qui tiendront quoi qu’il arrive, c’est Kimpembe, c’est Marquinhos, et c’est Navas. Quand ils subissent, les actions se jouent dans la surface, et là ils sont forts. Et puis ils n’ont jamais eu un gardien de but aussi fort, jamais ! A un moment, ce sont ces gars là qui sécurisent le truc, quand tout le monde plie un peu les gaules comme lors de ce match à Bordeaux. Et c’est suffisant pour gagner ce genre de match. »

Les Parisiens n’ont indéniablement pas été brillants, surtout en seconde mi-temps. L’entame a tout de même été intéressante, avec un jeu haut et plutôt rapidement. Il n’était même pas surprenant de voir le PSG ouvrir le score sur le but de Pablo Sarabia (attaquant de 28 ans). Mais cela n’a malheureusement pas duré. La seconde période a même été compliquée, en partie parce que Bordeaux est monté en puissance. On a tout de même surtout eu le sentiment que Paris s’était un peu perdu, peut-être que les jambes étaient lourdes.

L’enchaînement des matchs n’est pas simple à gérer, surtout avec plusieurs absents. Ce mercredi, ils étaient surtout dans le secteur offensif et cela a pu se voir dans les difficultés à créer des occasions. Au moins, le PSG a su gagner et avance donc. Cela en partie grâce à ce trio évoqué par Schneider. Les défenseurs centraux ont été solides dans des situations pas toujours simples et Navas a fait un très un bel arrêt sur la première grosse occasion qui arrive à la 89e. Ce qui rappelle qu’il est prêt à tout moment, sans oublier la sérénité qu’il apporte toujours. C’est bien de voir compter sur de tels piliers, même si on veut aussi du mieux dans le jeu.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG