Restez connectés avec nous
Caïazzo insiste sur le besoin de finir la saison et s'inquiète pour le mercato
©IconSport

Autour du PSG

Caïazzo insiste sur le besoin de finir la saison et s’inquiète pour le mercato

Bernard Caïazzo, président du conseil de surveillance de l’AS Saint-Etienne et président de Première Ligue (syndicat qui regroupe les principaux clubs de Ligue 1), a été invité par RMC Sport à s’exprimer à propos de la suspension de la saison 2019-2020 à cause de l’épidémie du coronavirus et des possibilités pour la fin de l’exercice. Il a insisté sur le besoin d’aller au bout des compétitions pour la santé financière des clubs.

« Très concrètement, la Ligue 1, c’est notre pain quotidien. Nous espérons que le championnat reprenne le plus tôt possible. On est prêt à jouer jusqu’en juillet ou en août. Il y a même des présidents de club qui sont prêts à jouer après. Il faut finir la saison, c’est la priorité des priorités.

Si on ne termine pas la saison, en France et chez nos voisins européens, cela voudra dire que notre économie aura pris une sacrée secousse. Dans les cinq grands championnats, les pertes financières, ce serait 5 milliards d’euros ! Et ce n’est que la première vague…

Caïazzo « Aujourd’hui, Il y a une inquiétude générale des clubs. »

La deuxième, ce sera le mercato. Qui va acheter des joueurs ? En France, nous sommes davantage des vendeurs. Dans les comptes des clubs, il y a 200 millions d’euros de vente de joueurs qui sont prévus avant le 30 juin. Ils ne se feront pas ! Dans les budgets suivants, il y en a pour 700 ou 800 millions de ventes On les fera comment ? Aujourd’hui, Il y a une inquiétude générale des clubs, qui se disent, combien de temps va-t-on tenir ? », propos relayés par Ouest France.

Le message est particulièrement clair : le football a besoin d’aller au bout de la saison. C’est sans doute pour cela que les reports d’une année de l’Euro 2020 et de la Copa America 2020 ont déjà été décidés. Il faudra de la place pour aller au bout des compétitions. Les dates évoquées par Caïazzo sont même impressionnantes. Tout le monde espère qu’il ne faudra pas aller aussi loin, surtout car cela aurait forcément une énorme influence sur la saison suivante, mais il vaut mieux s’y préparer.

Pour l’instant, la priorité est de stopper l’épidémie du coronavirus et de pouvoir reprendre une vie normale. Mais il faut dans le même temps se préparer aux diverses options ensuite, sachant qu’il sera possible d’arrêter une décision qu’une fois que tout sera réglé. Et le timing est pour le moment un mystère. En tout cas, il va falloir de grandes adaptations et les prochains mois footballistiques promettent d’être un peu étranges.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG