Restez connectés avec nous
Charbonnier tresse des louanges à Nasser Al-Khelaïfi pour son action au PSG
© Photo Icon Sport

Autour du PSG

Charbonnier tresse des louanges à Nasser Al-Khelaïfi pour son action au PSG

Si l’équipe A du Paris Saint-Germain n’a malheureusement plus d’actualité en raison de la situation sanitaire en France et en Europe, il en reste qui sont toujours très actifs. La direction du PSG continue elle d’aller sur le front afin de trouver des solutions aussi bien sur le plan sportif que financier pour la fin de saison, par l’intermédiaire de son président. Lionel Charbonnier, ancien gardien de but champion du Monde en 1998 et aujourd’hui consultant pour BFM TV et RMC, estime que le club parisien a avec Nasser Al-Khelaïfi un président plus que capable.

“Quand tu connais un peu sa culture, tu sais que ce ne sont pas des gens qui viennent et qui s’imposent comme ça. Il a été très intelligent, il a appris notre culture. Il sait maintenant qu’il faut rentrer dedans, il devient un président à la française. C’est aussi pour ça qu’il montre maintenant les dents, qu’il va au front. Je ne veux pas le défendre mais j’entends parfois des gens dire qu’il faudrait un autre président au PSG…

De toute façon il ne peut s’agir que d’un président qui est l’image du Qatar. Quel est le mec aujourd’hui qui a le plus d’expérience ? Autre que Nasser, il n’y en a pas ! Pour moi c’est vraiment la personne idoine pour le PSG. Je vais peut-être offusquer des Parisiens mais on sait ce qu’on a, on ne sait pas ce qu’on perd.”

Nasser Al-Khelaïfi a en effet été mandaté par la Ligue de Football Professionnel avec 3 autres présidents pour négocier avec Canal + qui a décidé de suspendre les versements pour les derniers mois en raison de la suspension du championnat. Si cela peut surprendre compte tenu de sa casquette concurrente de directeur général de beIN SPORTS, il a quand même été choisi avec Jacques-Henri Eyraud (OM), Olivier Sadran (TFC) et Jean-Pierre Rivière (OGC Nice) pour représenter les clubs professionnels pour discuter avec le diffuseur. Avec sa participation à l’ECA depuis 2019, l’association européenne des clubs, nul doute que le président parisien étend son influence lentement mais surement.

Malgré l’ambition clairement et fièrement affiché d’en faire un grand club européen, l’ancien joueur de tennis professionnel est arrivé sur la pointe des pieds à la présidence du PSG, apprenant sans cesse sur la culture et sur la manière de faire « à la française ». Depuis son arrivée en 2011, le ministre d’état Qatari n’a pas commis d’impair particulier même si on pouvait lui reprocher d’être trop proche de certains joueurs, et un manque de réponse aux attaques continues contre les Rouge et Bleu.

Mais avec le retour de Leonardo au poste de directeur sportif, il a pu reprendre sa place tout en haut de l’organigramme tout en bénéficiant d’un bras droit efficace et direct. Avec Jean-Claude Blanc au poste de directeur exécutif, le PSG est bel et bien armé pour continuer sa croissance et son ascension vers les sommets européens.

 

 

 

 

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG