Restez connectés avec nous
Daniel Riolo " Cavani? Je le vois parfois faire une transversale sans contrôle, et parfois il vrille une frappe à trois mètres"

Autour du PSG

Daniel Riolo  » Cavani? Je le vois parfois faire une transversale sans contrôle, et parfois il vrille une frappe à trois mètres »

Le Paris Saint-Germain a remporté son premier match à domicile face au FC Metz sur le score de 3-0 et pourtant on ne parle que des différents loupés d’Edinson Cavani. C’est donc à priori la seule information issue de ce match, l’Uruguayen est maladroit. Loin de tirer sur l’ambulance, Daniel Riolo, sur les ondes de RMC Sport a donné son avis sur le « dossier Cavani :

« Le bilan de Cavani, on le fera à la fin. Tous les étés, il y a des experts de pacotille qui tirent des leçons. Cavani, c’est comme pour Bielsa, il n’y a qu’en France qu’on critique des gens comme ça… Ce sont des gens qui ne connaissent pas le ballon, qui font du buzz en racontant des âneries. Cavani, ce n’est pas le plus adroit techniquement. C’est une sorte de paradoxe Cavani. Je le vois parfois faire une transversale sans contrôle, et parfois il vrille une frappe à trois mètres… Quoi qu’il en soit le bilan se fera plus tard. Et la vérité viendra en Ligue des Champions ».

On a à peu près tout dit sur le match de Cavani au Parc des Princes, et si bon nombre d’observateurs ont choisi de le critiquer il n’en demeure pas moins que des anciens footballeurs comme Jean-Pierre Papin ou Christophe Dugarry ont souhaité prendre sa défense en réclamant du temps pour l’attaquant parisien. Car soyons réalistes, si demain celui-ci était sur le marché il ne mettrait pas beaucoup de temps avant de trouver un club.
Certes son match a été frustrant mais au vu du jeu déployé par le PSG il serait tout de même très surprenant que celui-ci n’améliore pas son record de buts sur une saison. Comme le signale le journaliste, l’Uruguayen est très perturbant car il a déjà inscrit des buts merveilleux et est capable de rater une frappe au 6m comme dimanche dernier.
Une expression dit « c’est à la fin de la foire qu’on compte les bouses », soyons patient et observons son évolution jusqu’à la mi-saison, on en saura beaucoup plus sur sa capacité à nous transcender d’ici là.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG