Restez connectés avec nous
Fernandez comprend sifflets mais souligne "il ne faut pas faire une fixette sur 2 joueurs"
©IconSport

Autour du PSG

Fernandez comprend sifflets mais souligne « il ne faut pas faire une fixette sur 2 joueurs »

Luis Fernandez, ancien joueur (1978/1986) puis entraîneur (1994/1996 et 2000/2003) du Paris Saint-Germain, est revenu, sur le plateau de beIN Sports, sur les sifflets entendus contre Lionel Messi et Neymar, attaquants de 34 et 30 ans, lors de la victoire parisienne, 3-0 contre Bordeaux comptant pour la 28e journée de Ligue 1. Selon lui, les supporters ont le droit de manifester leur mécontentement, mais il trouve injuste de ne siffler que deux joueurs quand c’est l’équipe qui est responsable.

Fernandez « Les supporters du PSG ont le droit de manifester leur mécontentement »

“Les supporters du PSG ont le droit de manifester leur mécontentement ! S’ils sifflent Messi ou Neymar, il faut aussi siffler tout le reste de l’équipe. Tout le monde a sa part de responsabilité. Il ne faut pas faire une fixette sur deux joueurs. Il faut penser aux supporters qui étaient à Madrid. Vous voulez que les supporters soient des consommateurs et qu’ils ne disent rien. Les fans aiment le club alors que les joueurs partiront. Mais pour moi, les sifflets sont pour tout le monde. Les fans ont le droit de siffler. Ils ne peuvent pas que mettre l’ambiance et payer. Ils ont le droit d’exprimer leur mécontentement”

Fernandez a raison, c’est le PSG qui a sombré, pas seulement Messi et Neymar. Bien sûr, on sait que les deux joueurs ont été conspués pour l’ensemble de leur œuvre sur cette saison. Mais quand une équipe vacille, il ne faut pas chercher un ou deux responsables, le PSG n’aurait pas perdu 3-1 contre Madrid dans les 30 dernières minutes par la seule faute de ses deux stars. À tous les étages, il y a eu des manques flagrants. La déception est grande pour les supporters, il faut donc le montrer. Mais critiquer une ou deux joueurs en particulier, fait penser inconsciemment que le reste de l’équipe a été performante, ce qui n’a pas été le cas. D’un autre côté, la déception contre Messi et Neymar est à la hauteur des attentes placées en eux.

Dans les moments de crises, il faut savoir se faire entendre, mais cibler tout le PSG aurait été encore plus audible pour tenter de résoudre les problématiques. Parce que si l’on regarde la fin du match contre Madrid, il y a des erreurs à tous les étages et une fébrilité mentale évidente qu’il va falloir corriger après plusieurs grosses désillusions ces dernières années. En 2017, lors de la remontada du FC Barcelone, contre le PSG, Neymar et Messi était dans l’autre camp. Le PSG n’avait pas besoin d’eux pour perdre de la sorte. Chaque joueur est responsable et c’est qu’en prenant conscience qu’ils pourront avancer. Le reste risque de diviser les troupes. Pas l’idéal pour préparer la saison prochaine.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG