Restez connectés avec nous
France/Allemagne - Deschamps félicite les efforts des attaquants et la défense
©Iconsport

Autour du PSG

France/Allemagne – Deschamps félicite les efforts des attaquants et la défense

Didier Deschamps, le sélectionneur de l’Equipe de France, était en conférence de presse après la victoire 1-0 contre l’Allemagne mardi soir à l’Allianz Arena lors de la 1ere journée de l’Euro 2020 (retrouvez le résumé ici). Il a livré son analyse de ce succès, en félicitant notamment les attaquants pour leur aide défensive, dont Kylian Mbappé (22 ans, Paris Saint-Germain), et la solidité de la défense. Notamment la charnière formée par Raphaël Varane (28 ans, Real Madrid) et Presnel Kimpembe, joueur de 25 ans du PSG.

Deschamps « Ils se sont mis au service du collectif. »

« On a largement dominé ? Non, quand même. On avait une belle équipe allemande en face de nous. Elle nous a fait souffrir, mais on a été plus efficace. On aurait pu se mettre à l’abri pour être plus tranquille. Les joueurs ont répondu présent, c’était un combat de titans, un combat de très, très haut niveau. On a été unis quand il fallait souffrir face à une très belle équipe allemande.

On a moins vu l’attaque que ce qu’on pensait ?

Je sais ce qu’ils sont capables de faire. Je n’avais pas d’inquiétudes. On n’a pas été mis en difficulté. Devant, le trio aurait pu marquer des buts mais ils ont été annulés. Ils ont permis de défendre. On ne va pas gagner en défendant mais la qualité est là et les Allemands nous ont imposé un tel combat, une telle densité. Les trois, je ne les dissocie pas des sept autres. Ils se sont mis au service du collectif.

La performance de la défense ?

 Depuis qu’ils sont ensemble, avec Presnel (Kimpembe), ils ont déjà livré des performances de très haut niveau. Ce ne sont pas des novices, ils sont très performants, complémentaires, avec des automatismes. Ils se comprennent très bien avec les deux latéraux à leurs côtés, Benjamin (Pavard) et Lucas (Hernandez). », propos relayés par Le Parisien.

On comprend que la victoire soit célébrée. C’était un match très difficile et les Français n’ont pas volé le succès. Cependant, il y a le sentiment qu’une partie de l’analyse de certains tient sur le score et pas assez sur le contenu. Parler d’une large domination est étrange face aux chiffres : 4 tirs français à 10 (1 cadré chacun) et 38% de possession, 3 corners à 5. C’est aussi mettre de côte que l’Allemagne a beaucoup attaqué en seconde période. La victoire s’est jouée à des détails, notamment l’efficacité.

L’Equipe de France n’a pas vraiment crée beaucoup d’occasions. Il y a les buts refusés, mais ils sont justement refusés pour des hors-jeu. Au moins, les joueurs de Deschamps ont affiché la bonne mentalité et la capacité à tenir ensemble dans la difficulté. Les attaquants ont fait des efforts appréciables et la défense a marqué des points. Kimpembe notamment. Mais il y a encore du travail pour être plus dangereux.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG