Restez connectés avec nous
France/Suisse - La France éliminée (3-3 / 4 TAB à 5), Mbappé manque son penalty
©Iconsport

Autour du PSG

France/Suisse – La France éliminée (3-3 / 4 TAB à 5), Mbappé manque son penalty

Ce lundi soir à 21h, la France affrontait le Portugal, dans le cadre des 8es de finale de l’Euro 2020. Une rencontre qui concernait 2 joueurs du Paris Saint-Germain. Tous côté français : Presnel Kimpembe (défenseur central de 25 ans) et Kylian Mbappé (attaquant de 22 ans). Ils étaient titulaires lors de l’élimination des Bleus 3-3 au terme du temps réglementaire et des prolongations et 4 tirs aux buts à 5 pour la Suisse.

Une Equipe de France aux deux visages

La France en difficulté avec le 352

La France a commencé en 352 et Didier Deschamps s’en est vite rendu compte affichant son inquiétude sur son visage. On attendait la vitesse de Mbappé, on l’a eu, mais durant la première mi-temps, il n’a pu aller au bout de ses actions à cause d’un peu de déchet dans son exécution technique. Mais il n’a pas eu non plus à ses côtés un grand Griezmann, ni un grand Benzema dans les 45 premières minutes. 

Comme lors des matchs de poules, Mbappé a clairement souffert du manque de « jeu » de cette équipe Française. Kimpembe est plutôt bien rentré dans son match. Il s’est montré très agressif et comme souvent à commis quelques erreurs de relances, mais on sent qu’il se comporte en patron pour donner le tempo de cette équipe. Il a terminé la première mi-temps sur le côté gauche de la défense, Deschamps ayant souhaité repasser dans un schéma de jeu plus connu.

La France déroule, l’attaque retrouvée

À la mi-temps, Kingsley Coman rentre et tout a changé, la France repasse en 433, Kimpembe retrouve son poste de défenseur central aux côtés de Raphael Varane. On l’a senti très sûr de lui et comme toujours, il a mis de la bonne énergie au service du collectif. L’attaque française retrouve des couleurs en seconde mi-temps. Griezmann retrouve des couleurs, Pogba et Kanté jouent plus juste et Kylian Mbappé fait mal sur le front de l’attaque.

Le joueur du PSG va d’ailleurs être le premier passeur décisif du soir pour la France, sur un service pour Benzema. Sur le second but, c’est encore le geste de Mbappé qui débloque l’action. Mbappé pour Griezmann d’une belle déviation, le Barcelonais pique son ballon et Benzema n’a plus qu’à pousser le ballon de la tête. Pogba sur une frappe pure va trouver la lucarne pour donner de l’air aux Français. 

Le retour des Suisses in extremis pour une qualification au bout de la nuit

Les Français vont arrêter de jouer et le relâchement va leur être fatal. La Suisse revient à 3-2 à la 82e minute puis égalise à la 90e minute. L’inconstance des bleus rend les choses difficiles. Kimpembe n’est pas exempt de tout reproche sur l’égalisation, il se jette un peu trop facilement et il se fait éliminer bien trop facilement.

Au bout de la prolongation, les deux équipes n’ont pas su se départager. Le match est décousu et c’est la séance de tirs au buts qui va qualifier la Suisse au terme d’un match au scénario fou. On notera avec tristesse que c’est Mbappé qui rate le cinquième penalty.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG