Restez connectés avec nous
Gianni Infantino évoque la possibilité de "réformer le football mondial"
©IconSport

Autour du PSG

Gianni Infantino évoque la possibilité de « réformer le football mondial »

Gianni Infantino, président de la FIFA depuis 2016, s’est exprimé ce lundi auprès de La Gazzetta dello Sport à propos de l’épidémie du coronavirus et ce que cela apporte comme chamboulements dans le football avec cette saison 2019-2020 qui se finira en retard ainsi que les reports d’une année de l’Euro 2020 et de la Copa America 2020. Le dirigeant ne cache pas qu’il faudra être patient et que de grands changements sont possibles.

« Nous recommencerons à jouer quand nous le pourrons sans mettre en danger la santé de qui que ce soit. Rien ne dit que ce sera en avril ou mai. Les fédérations et les ligues sont prêtes à suivre les recommandations des gouvernements et de l’OMS. Il faut penser à des changements temporaires et à des dérogations sur les règlements du statut des joueurs et des transferts, poursuit l’intéressé. Pour protéger les contrats et ajuster les périodes d’inscription. Des mesures dures sont nécessaires. Mais il n’y a pas le choix. Nous devrons tous faire des sacrifices.

Infantino « Ce n’est pas de la science-fiction, parlons-en. »

Oui, le football est en danger de récession. Une évaluation de l’impact économique mondial est nécessaire. Nous ne savons pas quand tout reviendra à la normale. Mais regardons les opportunités. Nous pouvons peut-être réformer le football mondial en prenant du recul. Avec différents formats. Moins de compétitions mais plus intéressantes. Peut-être moins d’équipes, mais un meilleur équilibre. Moins de matchs pour protéger la santé des joueurs, mais des rencontres plus compétitives. Ce n’est pas de la science-fiction, parlons-en. »

Il n’est donc pas encore question d’une reprise proche et les possibilités pour la suite restent relativement floues. Il faudra que l’épidémie du coronavirus soit vraiment arrêtée pour retrouver une vie à peu près normale et donc voir le football reprendre. Cela demandera des changements et il faut déjà que les dirigeants préparent les différentes options. Il va même vite falloir des solutions pour ce qui est des finances. Peut-être que cette adaptation amènera des modifications qui resteront ensuite. C’est en tout cas l’occasion de réfléchir à certaines améliorations. Même s’il ne faudra pas à s’attendre à une révolution dans le football.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG