Restez connectés avec nous
Ibrahimovic a voulu être directeur sportif du PSG, où il voit des problèmes à régler
©Iconsport

Autour du PSG

Ibrahimovic a voulu être directeur sportif du PSG, où il voit des problèmes à régler

Zlatan Ibrahimovic, attaquant de 40 ans passé notamment par le Paris Saint-Germain de 2013 à 2016 dorénavant sous contrat à l’AC Milan jusqu’en 2022 suite à une prolongation l’été dernier, s’est confié dans un nouveau livre « Adrénaline. Mes histoires inédites ». Le géant suédois a notamment raconté une grande idée lors de l’été 2021 : devenir directeur sportif du PSG. Ce dont il a parlé au président Nasser Al-Khelaïfi afin de régler les « problèmes » à Paris. Il détaille alors les soucis qu’il voit dans la gestion et donc dans les performances de joueurs. Zlatan invite même Kylian Mbappé (attaquant de 22 ans) à partir au Real Madrid pour continuer à avancer.

Ibrahimovic « Nasser a ri, mais il n’a pas dit non. »

« Été 2021. Je me suis offert au PSG, mais pas en tant que footballeur. En tant que directeur sportif. J’ai appelé Nasser Al-Khelaïfi, le président, et je lui ai proposé : ‘Si je ne renouvelle pas mon contrat avec le Milan, je viendrai au PSG et je vais remettre de l’ordre dans ton équipe’. Nasser a ri, mais il n’a pas dit non. Mino Raiola était aussi d’accord. Il m’a dit : ‘C’est ton rôle idéal. Tu dois y aller, point.’ (…)

Même les joueurs du PSG à qui j’en ai parlé le pensaient. L’un m’a dit : ‘Zlatan, toi seul peux remettre de l’ordre et amener de la discipline dans l’équipe.’ Un autre : ‘Zlatan, si c’était toi, cette chose dans le vestiaire n’aurait pas eu lieu.’ J’ai aimé le projet mais ça ne suffisait pas pour empêcher le sentiment de peur et de panique que je ressentais à l’idée d’arrêter ma carrière de footballeur.

Ibrahimovic « Il y a quarante joueurs, mais aucun ne veut s’en aller, même s’il ne joue pas, on reste car on est trop bien au PSG. »

Le PSG a changé son histoire en quarante-huit heures : il est passé d’un statut de club normal à la dimension qu’il a aujourd’hui. Donc si tu n’as pas un dirigeant fort, cela peut devenir ingérable, avec toutes les stars que tu as amassées dans ton équipe. Je résume le PSG : Payent-ils des salaires ? Oui. Gagnent-ils le Championnat ? Oui. Est-il bon de vivre à Paris ? Oui. Il y a quarante joueurs, mais aucun ne veut s’en aller, même s’il ne joue pas, on reste car on est trop bien au PSG. Si j’étais là, tout le monde serait toujours sur le grill. Parce que si je te paie et que tu ne me rends pas le maximum, tu ne peux pas rester. Ça, c’est la discipline.

Je n’ai rien de personnel contre Leonardo. Au contraire je l’aime bien. En effet, c’est lui qui m’a fait venir au PSG. Je ne peux rien lui reprocher mais je connais la différence entre nous : moi, je ne demande pas, j’ordonne. Si un joueur reçoit un ordre, il dit : ‘D’accord, ça va », puis il se plaint à Nasser, qui lui donne raison et ainsi le directeur sportif se retrouve en position de faiblesse. Mais si le directeur sportif, c’est moi et que ce joueur essaie de se comporter comme ça, c’est la première et dernière fois qu’il fait cela. Garanti.’

Ibrahimovic « Au PSG, il y a beaucoup de stars mais peu de sacrifices (…). Les joueurs utilisent la moitié de leur potentiel. »

Il n’y a pas assez de discipline et Mbappé en a besoin pour s’améliorer, grandir et passer à l’étape suivante. À Paris, maintenant, c’est impossible parce qu’il n’y a pas les bonnes personnes. S’il y avait plus de rigueur, tout le monde courrait sur le terrain, personne n’arriverait en retard à l’entraînement, les joueurs ne se permettraient pas de faire ce qu’ils veulent. Au PSG, il y a beaucoup de stars mais peu de sacrifices (…). Les joueurs utilisent la moitié de leur potentiel, ils gagnent quand même. Mais si le sommet de la pyramide est faible, la base sera également faible. »

Une révélation forte de la part de Zlatan Ibrahimovic. Il y avait eu Le Parisien qui avait indiqué que l’attaquant avait contacté le PSG avant de prolonger à l’AC Milan, mais il n’était pas question d’un retour comme dirigeant; On pouvait plutôt penser que le Suédois voulait vivre une dernière aventure comme joueur avec l’espoir d’éventuellement remporter la Ligue des Champions. Sauf que le Suédois pensait à venir comme dirigeant.

Cela pour aider le club à régler tous ses problèmes. Lesquels sont nombreux selon lui, avec des joueurs qui sont dans le confort à Paris et ne font pas le maximum pour le club. Certains y verront peut-être des critiques en trop alors qu’Ibrahimovic n’est plus au PSG. Sauf qu’il souligne des points souvent évoqués autour du club. Il y a un manque de force de la direction et du staff face aux joueurs à gérer. Cela avec notamment quelques incohérences.

Quand on voit les entraîneurs se succéder sans qu’une équipe se forme vraiment avec un collectif et régulier, il y a de quoi penser que le coach n’est pas le seul problème. Même si cela n’enlève pas toute la responsabilité à ce dernier dans ses choix. Il pourrait en tout cas être intéressant de voir Zlatan Ibrahimovic dans ce rôle, avec sans doute quelques déclarations fortes au fil des saisons. Il a un certain charisme, une exigence et de l’expérience qui pourraient être intéressant.

Sauf que, malgré sa grande confiance en lui, rien ne dit qu’Ibrahimovic serait vraiment bon dans ce rôle. Ce n’est jamais aussi simple. Notamment parce qu’il faudrait qu’il ait le soutien complet du club pour mettre en place ce qu’il souhaite. On se doute, par exemple, que le coach Mauricio Pochettino a certaines idées pour son équipe. Reste à trouver les solutions pour avoir une vraie progression.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG