Restez connectés avec nous
Ibrahimovic directeur sportif du PSG «Il faut arrêter !», selon Charbonnier
©Iconsport

Autour du PSG

Ibrahimovic directeur sportif du PSG «Il faut arrêter !», selon Charbonnier

Dans une récente interview, Zlatan Ibrahimovic attaquant du Milan AC, âgé de 40 ans, passé par le Paris Saint-Germain de 2012 à 2016, a déclaré qu’il aurait aimé revenir au sein du club parisien en tant que directeur sportif. Lionel Charbonnier, ancien gardien désormais consultant, pense qu’il s’agit d’une fausse bonne idée, comme il l’évoquait auprès de RMC

Charbonnier «Zlatan nous a démontré qu’à chaque fois, il fallait qu’il existe plus que l’entraîneur.»

«C’est ni le moment, ni la personne adéquate. Car il sortira d’une carrière de joueur, il n’a jamais entraîné. Directeur sportif, il faut vraiment avoir plusieurs cordes à son arc. Il faut avoir de l’humilité, il faut savoir travailler dans l’ombre, il ne faut pas vouloir tirer les couvertures… Zlatan nous a démontré qu’à chaque fois, il fallait qu’il existe plus que l’entraîneur.»

Charbonnier «Il faut que le PSG grandisse avec des mecs d’expérience !»

«Le mec veut être directeur sportif du PSG, mais il y a quelques jours, il conseillait à Donnarumma de mettre le bordel dans le vestiaire du PSG pour qu’il devienne titulaire devant Navas. Il veut s’improviser DS. Il faut arrêter ! Avec sa mentalité, Ibrahimovic n’est vraiment pas fait pour ça… Et surtout, le PSG n’est pas fait pour recruter des novices ou des anciens joueurs. Ce n’est pas le Cosmos de New York. Il faut que le PSG grandisse avec des mecs d’expérience !»

Zlatan Ibrahimovic en directeur sportif pourrait être une bonne idée, au vu de la personnalité du joueur. Il ne faut pas oublier que le moment où le PSG a franchi un cap, c’est lorsqu’il est arrivé au club durant l’été 2012. Ce dernier a emmené tout son professionnalisme, il était derrière tous les joueurs, mais aussi les dirigeants pour pousser un coup de gueule quand quelque chose n’allait pas. Force est de constater que depuis son départ, ainsi que celui de Thiago Motta (milieu de terrain de 2012 à 2018) le club n’est plus le même. Il n’est plus géré de la même façon et il semble y avoir beaucoup trop de laxisme.

Composé un organigramme avec Thiago Motta, désormais entraîneur, Zlatan Ibrahimovic ou encore Scherrer Maxwell, latéral du PSG de 2012 à 2017, pourrait aussi être très intéressant. Le projet QSI a démarré en 2012 avec ces joueurs-là, qui se sont finalement très attachés au PSG, tout comme les supporters qui les apprécient énormément. Ce sont des éléments qui mélangent professionnalisme, connaissance du projet parisien, mais qui ont aussi un amour et un attachement pour le club. Zlatan Ibrahimovic, ne changerait peut-être pas tout à lui seul, mais composer un organigramme d’anciens du club avec beaucoup d’expérience, de charisme et de légitimité grâce à leur carrière de joueur, pourrait apporter une continuité et une vraie structure.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG