Restez connectés avec nous
Jean-Luc Arribart n’opterait pas pour le 4-4-2 avec le PSG en Ligue des Champions et explique pourquoi

Autour du PSG

Jean-Luc Arribart n’opterait pas pour le 4-4-2 avec le PSG en Ligue des Champions et explique pourquoi

Dans une interview accordée au journal Le Parisien, le consultant de Canal+ Jean-Luc Arribart (ancien défenseur français) a donné son avis sur le système opté depuis quelques matchs par Thomas Tuchel, c’est-à-dire avec les quatre offensifs (Di Maria-Mbappé-Neymar-Icardi). Et il estime que ce système est trop audacieux pour la Ligue des Champions.

« Le PSG ne peut pas jouer durablement avec ses quatre principaux atouts offensifs en même temps. C’est trop déséquilibré vers l’avant. Pour jouer Amiens tu peux te le permettre surtout lorsque ces quatre montrent cet état d’esprit dans le replacement défensif. Mais face à un adversaire plus costaud et plus talentueux, ce sera compliqué. En les alignant tous les quatre, on en demande trop aux deux purs milieux défensifs. Ils doivent être à la fois très présents dans le cœur du jeu tout en couvrant les côtés. En ligue des champions en revanche ça me parait trop ambitieux et déséquilibré. Paris se mettrait en danger.

Arribart « Quand les choses sérieuses reprendront, je serais étonné qu’il les aligne en Ligue des champions. »

Pourquoi Tuchel tente ce 4-4-2 ?

Il a envie de mettre en place des complicités, de créer des automatismes et de faire plaisir à ses joueurs offensifs. Dans ce système, ils se régalent. Contre Amiens, on a vu une équipe de copains qui prenaient du plaisir à jouer ensemble. Ils faisaient les courses les uns pour les autres, ils combinaient avec la volonté d’aller vite. Avec cet état d’esprit, tout va bien et c’est le bonheur pour tous les joueurs du PSG y compris les latéraux qui participent aux attaques. Mais ce n’est pas possible de s’amuser comme cela face au réal Madrid, Dortmund, Manchester City ou Barcelone. À un moment Tuchel aura à faire des choix. Quand les choses sérieuses reprendront, je serais étonné qu’il les aligne en Ligue des champions. »

La question est complexe. En effet, pour savoir si les joueurs sont capables de remettre la même intensité et de faire les mêmes efforts qu’ils ont fait contre Amiens par exemple, il faut essayer.

Certes, Jean-Luc Arribart a raison mais il ne faut pas oublier que contre Dortmund le PSG aura aussi beaucoup d’espaces car le club allemand joue très offensif aussi D’où l’avantage d’avoir un très grand gardien comme Keylor Navas pour garder les buts. Sans oublier les qualités de la défense.

C’est peut-être risqué mais si on essaie pas ce système contre des adversaires plus gros en LDC, alors on ne pourra jamais savoir s’il fonctionne contre eux. Il y a évidemment un risque que cela ne passe pas comme espéré. Sauf qu’il y a également de quoi penser que ce système puisse être idéal avec les joueurs que le PSG a. Dans ce cas, Tuchel aura trouvé sa formule magique. Comme le souligne Arribart, on a vu les joueurs courrire les uns pour les autres, jouer avec plaisir et marquer de nombreux buts. C’est très encourageant. Car un 4-4-2 jouer avec une vraie détermination et une participation offensive des joueurs offensifs peut aussi être solide. Surtout avec une défense qui démarre dès un pressing intense et bien fait.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG