Restez connectés avec nous
La LFP "demande une réunion" avec le gouvernement pour "un plan de soutien d'urgence"
©Iconsport

Autour du PSG

La LFP « demande une réunion » avec le gouvernement pour « un plan de soutien d’urgence »

Depuis l’automne dernier, le football français vit une situation particulière et inquiétante puisque Mediapro, qui devait être diffuseur principal de la Ligue 1 et la Ligue 2 pour la période 2020-2024, a finalement trouvé un accord avec la Ligue de Football Professionnel pour une fin de la collaboration. Cela a demandé beaucoup de temps, mais la diffusion pour le reste de la saison a finalement été rachetée par Canal+. Sauf que c’est à un prix plus bas et la suite reste flou. On est donc encore loin d’être serein. Cela ne s’arrange pas avec le communiqué de la Ligue de Football Professionnel ce mardi soir. En effet, l’instance fait savoir qu’il faudra encore de l’aide et demande une réunion « d’urgence » avec le gouvernement.

« A date, ces pertes s’élèvent déjà à plus d’1 milliard d’euros. »

« En termes de recette globale, l’atterrissage se situe à 759,1 M€ en lieu et place des 1307,1 M€ budgétés par les clubs sur l’exercice 2020/2021. Ces pertes de revenus audiovisuels confortent et aggravent les prévisions du président de la DNCG, Jean-Marc Mickeler. A date, ces pertes s’élèvent déjà à plus d’1 milliard d’euros (hors impact mercato) si on y ajoute les conséquences des matchs à huis-clos.

Dans ce cadre, les mesures déjà prises par le gouvernement pour la saison en cours (de l’ordre de 100 M€ hors PGE pour le football professionnel) en novembre dernier se révèlent malheureusement insuffisantes ou inadaptées pour poursuivre l’activité de la filière. 

En conséquence, la LFP demande une réunion d’urgence avec le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, et le ministère de l’Education Nationale de la Jeunesse et des Sports pour recevoir les dirigeants de la LFP et une délégation de clubs afin de construire un plan de soutien d’urgence.

« les clubs ont déjà fait de gros efforts pour s’adapter. »

Il n’est pas question ici de demander à l’Etat de compenser la baisse des droits TV, ni la défaillance de Mediapro. Sur ces sujets, les clubs ont déjà fait de gros efforts pour s’adapter à cette baisse majeure de revenus, aussi bien à travers les négociations salariales engagées avec leurs joueurs qu’à travers les réformes que la LFP prépare pour assurer son futur. »

Un communiqué inquiétant, puisqu’il montre à quel point le football français est en difficulté. Ce qui n’est pas anormal compte tenu de la situation, beaucoup de secteurs et pas seulement en France sont en difficulté. Le souci est de trouver des solutions pour continuer à avancer de la meilleure manière possible. Espérons que quelque chose sera ici possible. Même s’il est clair que le football a besoin de retrouver les supporters. Le problème étant qu’il n’est pas possible non plus de mettre de côté la sécurité de chacun. Reste à espérer, et pas seulement pour le football, que la crise pourra être calmée au plus vite. Cela fait déjà longtemps que le monde est bouleversé.

Retrouvez ici notre Podcast « Barça/PSG : Di Maria risque le forfait, comment le remplacer ? »

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG