Restez connectés avec nous
La provocation de Mbappé «je suis désolé, c’est le foot !», assure Sanfourche
©Iconsport

Autour du PSG

La provocation de Mbappé «je suis désolé, c’est le foot !», assure Sanfourche

Face au FC Metz (1-2), dans le cadre de la 7e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain s’est imposé dans les toutes dernières minutes de la rencontre. Avant de célébrer le but de son coéquipier, Kylian Mbappé, attaquant du PSG âgé de 22 ans, est aller chambrer le gardien Messin, Alexandre Oukidja, âgé de 33 ans. Si le Parisien a été critiqué pour ce geste, notamment par le coach du FC Metz, Frédéric Antonetti, certains ont pris sa défense, comme Philippe Sanfourche, sur le plateau de L’Equipe du Soir.

Sanfourche «C’est un peu le camembert qui dit au Munster qui pue…»

« Qu’on rassure Frédéric Antonetti, il se vend plus aujourd’hui des maillots Mbappé qu’Antonetti, a lancé le journaliste. Donc pour sa côte d’amour, il se débrouille très bien seul. Et puis sur les 10-15 dernières années, si on fait le décompte des problèmes de comportement et gestion d’émotion, Antonetti n’a pas trop de leçon à donner à la terre entière ! C’est un peu le camembert qui dit au Munster qui pue…

Pour terminer sur Kylian Mbappé, qu’est ce qu’on lui reproche souvent ? De grandir trop vite, de trop contrôler son image… Là c’est un gamin de 22 ans qui vient chambrer sur une action de football… Je suis désolé, c’est le foot ! », propos relayés par Football 365.

Le problème, c’est que cette provocation n’a pas lieu d’être sur ce match. Cette façon d’aller en plus ensuite se cacher derrière ses coéquipiers une fois qu’il a mis le feu aux poudres n’est pas non plus à son avantage. Malheureusement, cela casse l’idée d’un champion enthousiaste et qui fait rêver.

S’il avait eu un conflit régulier avec le gardien Messin tout au long du match et qu’il avait inscrit le but de la délivrance, ce genre de débordement aurait été plus compréhensible. Mais venir simplement pour provoquer alors qu’il n’y a eu de particulier entre eux et Mbappé qui ne participe pas à l’action du but, est un geste qui est largement évitable. Il faut voir l’évolution des choses, mais le talent ou le nombre de maillots vendus n’excusent pas tout, c’est un argument étrange de Sanfourche. Peu à peu l’image de l’international tricolore est tout de même en train de se ternir, avec un silence autour de son avenir, quelques déclarations et ce genre de geste.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG