Restez connectés avec nous
L'actu de la semaine en questions : Verratti, Mbappé, Danilo, la rotation et premier bilan de la saison
©Iconsport

Autour du PSG

L’actu de la semaine en questions : Verratti, Mbappé, Danilo, la rotation et premier bilan de la saison

Tous les vendredis, l’équipe de Parisfans répondra de manière courte aux questions liées au quotidien du Paris Saint-Germain. On balaye l’actualité de la semaine, avec des avis de deux rédacteurs. Ici, pas de détails, de courtes réponses franches qui permettront de résumer la semaine écoulée pour le club de la capitale. Cette semaine, on évoque la blessure de Marco Verratti, le comportement de Mbappé, le bilan du début de saison. Mais aussi le cas Danilo, est-il plus qu’un remplaçant pour la défense parisienne ? Enfin, on reviendra sur l’absence de vraie rotation à Paris.

  • La blessure de Marco Verratti vous inquiète-t-elle ?

Arthur –

Comment ne pas être inquiet quand Verratti se blesse. Il est tellement important pour le PSG et il a tellement manqué de grands rendez-vous que son absence n’est jamais anodine. Pour le coup, il semble avoir un bel hématome mal placé. Ce n’est pas non plus une blessure trop grave. En plus, cela pourrait permettre de voir plus les recrues et surtout donner de la confiance. Je ne suis pas plus inquiet que cela, même si le passé nous montre que Verratti est un joueur indispensable.

Nicolas –

Un blessé, c’est toujours une mauvaise chose. D’autant plus avec Verratti, un joueur si spécial. J’espère forcément qu’il reviendra vite. Cependant, je suis bien plus serein que ces dernières années face à une absence de l’Italien. Il y a Vitinha qui est un vrai plus, avec et sans lui, et des doublures qui me rassurent davantage.

Dont Fabian Ruiz, qui doit simplement s’adapter davantage. Renato Sanches devrait être de retour, alors que Carlos Soler pourrait redescendre d’un cran. Je n’oublie pas Danilo, qui réalise un excellent début de saison, mais qui devra probablement jouer en défense pour le moment.

  • À quoi joue Mbappé avec le PSG ?

Arthur –

Mbappé n’aime peut-être pas partager la vedette avec d’autres joueurs. Au PSG, il ne semble pas dans son assiette et ses déclarations sur sa liberté, moindre à Paris qu’elle ne l’est en Équipe de France, est un signal d’alarme. Il se dédouane toujours un peu quand les choses ne tournent pas rond pour lui. Il a besoin de retrouver la simplicité et surtout, il doit une nouvelle fois réapprendre à jouer avec ses partenaires et pas contre eux.

Il sait très bien le faire, mais parfois, il retombe dans ses travers. Il est conscient qu’avoir deux grands joueurs à ses côtés est un vrai plus, mais il déjoue pour montrer qu’il existe. Mais ne t’en fais pas Kylian, joue simple, comme tu sais le faire, sert tes partenaires, ne jouent pas contre eux et tout ira bien. Il a été leader du club parisien grâce à une attitude exemplaire, à lui de retrouver cet état d’esprit. Les autres ne sont pas toujours responsables de tout.

Nicolas –

J’étais ravi de voir qu’il affichait une mentalité plus collective sur la seconde partie de la saison dernière, je suis donc très déçu de retrouver le Mbappé boudeur et égoïste. Le voir expliquer ses difficultés comparées à son très bon match en Équipe de France par le fait qu’il a plus de libertés en Bleus est pour moi insupportable. C’est une façon de voiler la vérité, peut-être que pour les autres, et d’envoyer une petite pique sur sa gestion au PSG.

Pourtant, il a largement assez d’occasions franches pour empiler les buts, des situations pour combiner, des passes décisives à faire…simplement il a raté ou fait les mauvais choix. Il faut assumer. Et arrêter les bouderies, que l’on a très vite pu voir (comme en arrêtant de jouer parce qu’il ne reçoit pas une passe). C’est négatif pour tout le monde. A lui de profiter d’un collectif qui a tout pour le faire briller, même si ce n’est peut-être pas exactement ce qu’il voulait.

  • Quel est le bilan du début de saison selon vous ?

Arthur –

Le bilan est très bon. Une entame de saison idéale, surtout en août, puis la mayonnaise a un peu tourné contre Monaco. L’équipe a eu plus de mal par la suite. Il ne faut pas oublier la fatigue aussi qui n’a pas aidé les joueurs. Mais globalement, première place en Ligue 1, 0 défaite, du jeu, des buts, deux victoires en Ligue des Champions et un premier trophée, le PSG a très bien commencé. Attention tout de même de continuer avec le même état d’esprit qu’au début, au risque de perdre du crédit.

Mais je suis globalement satisfait de ce que j’ai vu. Tout n’est pas parfait, mais c’est vrai pour toutes les équipes. Il faut avancer petit à petit et garder la confiance. Il faut aussi sortir des pseudo-conflits qui viennent pourrir un groupe. Le PSG a besoin de tout le monde. Sinon, à titre individuel, je note le gros début de saison de Neymar, la belle découverte Vitinha, du grand Marco Verratti et Nuno Mendes qui monte en puissance, pour le positif. Pour le négatif, je souligne que Mbappé n’est pas au mieux, mais je pense que ça va revenir. J’ai aussi quelques interrogations sur Marquinhos et Donnarumma qui ne semble pas impériaux.

Nicolas –

Tout n’est pas parfait, mais on sort d’une saison de néant footballistique et le PSG est encore en phase d’adaptation. A l’image de Marquinhos, qui a quelques loupés inhabituels. Mais on a déjà de belles victoires, avec une idée de jeu et des enchaînements. Ainsi que des individualités relancées comme Lionel Messi ou Danilo Pereira.

Difficile de ne pas se réjouir. Même si j’aimerais que les pistons soient encore un peu plus utilisés. Il reste que Paris domine et gagne. Il pourrait le faire plus largement en étant plus efficace. Un souci qui réside en partie, mais pas seulement, sur les loupés ou mauvais choix de Mbappé.

 

  • Danilo peut-il passer numéro 1 dans la défense à 3 ?

Arthur –

Tout à fait, Danilo est un leader, un joueur d’équipe qui ne déçoit presque jamais. Pour preuve, l’année dernière, il est l’un des meilleurs parisiens. Cette année, chaque fois qu’il foule une pelouse, il est serein et semble même monter en puissance et progresse aussi quand il a le ballon. Il a le gabarit et les qualités pour s’imposer.

Le fera-t-il ? Je ne pense pas. Galtier compte sur Marquinhos et Kimpembe même lorsqu’ils semblent moins bien. Il y a de la place du côté de Sergio Ramos. L’espagnol a été plutôt bon depuis le début de la saison mais il faudra bien qu’il souffle à un moment donné.

Nicolas –

Il faudrait que ce soit au moins une vraie possibilité. Danilo prouve largement sur ce début de saison qu’il peut aider l’équipe. Il ne serait pas juste qu’il soit remplaçant si les autres joueurs sont moins performants. Ce serait négatif pour lui et les autres défenseurs, qui pourraient se sentir immunisé face à éventuelle concurrence. Je crains que ce soit un peu le cas, j’espère que Christophe Galtier est prêt à faire quelques vrais choix.

  • Il y a très peu de temps de jeu pour les remplaçants à Paris, qu’en pensez-vous ?

Arthur –

C’est le petit doute de ce début de saison. Les remplaçants ne trouvent pas vraiment leur place (hormis Danilo) et pour les recrues, seul Vitinha est considéré comme un joueur de l’équipe « titulaire ». Les autres se partagent les miettes. Au milieu, il sera temps de voir Ruiz et Soler, ce ne sont pas de « petits » joueurs. À gauche, Bernat mérite un peu plus de temps de jeu. Il ne va pas chambouler négativement le jeu de Paris. En attaque, Ekitike a 70 minutes de jeu en 11 matchs, ce n’est même pas un match complet…

Il serait peut-être temps de lui faire un peu confiance. Pour Pablo Sarabia, c’est terrible, moins de 300 minutes de jeu, il est là aussi question de savoir si Galtier va réellement l’utiliser. Il n’a jamais déçu, mais au PSG, devant, les stars ne sortent pas. Espérons qu’après la trêve, tout le monde soit bien acclimaté à Paris et aux principes de jeu prônés par Galtier. Parce que si l’équipe a accusé le coup ces derniers matchs, ce n’est pas Galtier qui a brillé avec son coaching.

Nicolas –

Pour le début de saison, Galtier a pu opter pour le fait de mettre en place son équipe-type au plus vite afin qu’elle soit totalement prête pour les grandes échéances. Tout en ayant la possibilité de faire tourner petit à petit dans un onze bien en place.

Sinon, je serai déçu. Car certains ne jouent presque pas pour le moment, comme Pablo Sarabia ou Hugo Ekitike. Il n’y aura de toute façon pas de choix pour que l’équipe reste en forme, d’autant plus après la Coupe du Monde. Galtier a concédé sur un match qu’il aurait dû faire des changements, on peut espérer avoir plus de rotation dans les prochaines semaines.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG