Restez connectés avec nous
Larqué critique les attitudes du duo Mbappé/Neymar "Ils ont le cigare"
©IconSport

Anciens

Larqué critique les attitudes du duo Mbappé/Neymar « Ils ont le cigare »

Ce mercredi, lors de la demi-finale aller de la Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain, s’est incliné 1-2 contre Manchester City (voir résumé ici). Jean-Michel Larqué, ancien joueur du PSG (1977/1979) et aujourd’hui consultant, a largement critiqué, dans Top of The Foot, les attitudes de Kylian Mbappé et Neymar, attaquants de 22 et 29 ans. Il leur reproche de ne pas faire les efforts pour l’équipe et les invite à redescendre sur terre.

« En première période, quand tout se passe bien, il y a deux-trois attitudes de Neymar et surtout de Mbappé… Mais ils font tout ce qu’il ne faut pas faire dans un match de Ligue des champions. Quand Pochettino dit ‘ça va se jouer sur des détails’, les détails ce sont : ne pas faire une passe qui va provoquer un danger dans la surface, quand tu veux ridiculiser ton adversaire, que tu veux à tout prix gagner le face-à-face et que tu perds le ballon…

Larqué « Ils ont la tête comme un château de la Loire !

Ils ont la tête comme un château de la Loire ! Ils ont le cigare ! Quand je suis capitaine de l’équipe, ça tu me le fais une fois dans un match, tu me le refais plus de toute la saison, je te le dis. C’est la meilleure paire du monde, et comme on ne leur dit pas assez, ils le disent eux-mêmes ! », propos relayés par Le Figaro.

Ce n’est pas la première fois que Larqué s’en prend à l’attitude des deux stars du PSG, Kylian Mbappé et Neymar, attaquants de 22 et 29 ans. Le match contre City lui donne raison dans le sens où ils sont tous les deux passés à côté et n’ont pas été d’une grande aide pour le collectif. Des attitudes négatives envers certains coéquipiers, des replis défensifs inutile sans intensité, les deux génies du football, n’ont semble pas encore compris l’importance de tout donner sur un terrain pour remporter les plus gros titres nationaux et européens. Bien sûr, très souvent, tout est plus facile pour eux, vu l’énorme talent dont ils disposent, mais lorsqu’il y a des difficultés, comme mercredi, ils déjouent faute d’avoir été habitué à courir pour le collectif.

Les seules qualités individuelles ne suffisent pas, il faut de l’envie. On peut comprendre Larqué, mais il faut aussi parfois faire la part des choses. Ils se sont ratés, l’attitude n’a pas été celle escomptée, mais ils restent deux grands joueurs qui ont déjà porté leur équipe à de multiples reprises. Attendons de voir le match retour qui sera très important pour le PSG, mais aussi pour les numéros 10 et 7 Parisiens. En effet, s’ils se ratent une seconde fois, ils risquent de passer à côté des distinctions individuelles qui leur sont promises. À eux de remettre les pendules à l’heure. Ils en ont les capacités.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens