Restez connectés avec nous
©Iconsport

Autour du PSG

LDC – Neymar et Mbappé passés au crible (4e journée PSG/Benfica)

On entend que la MNM, Lionel Messi, 35 ans, Neymar, 30 ans et Kylian Mbappé, 23 ans, n’est qu’une entité. Ils sont critiqués ou encensés comme s’ils n’étaient qu’un seul, un trio fort par le talent, mais faible dans les efforts collectifs. Après avoir décortiqué les deux premières journées, et la troisième, qu’en est-il sur la 4e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions ? Sachant que Lionel Messi était absent. On fera ce suivi en fil rouge de la Ligue des Champions.

Neymar avale les kilomètres, Mbappé toujours en deçà

Neymar est toujours celui qui court le plus. Contre Benfica, le Brésilien a presque couru 2.3 km de plus que Mbappé. La débauche défensive n’est notamment pas la même avec un Brésilien bien plus investi.

Si on fait le bilan depuis le début de la compétition, Neymar a déjà couru plus de 40 km en quatre matchs, Messi étant absent, on fera un point à l’avenir sur le ratio kilomètres par match joué. Mbappé continue de perdre du terrain, lui qui n’a pas encore dépassé les 8,6 km par match.

Quelle influence ?

Clairement, Neymar est important dans le jeu parisien. On le voit récupérer plus de ballons. Il en touche plus que Mbappé, largement, et surtout, il en touche 43 de plus que le Bondynois dans la zone du milieu de terrain. C’est assez logique, mais offensivement les deux joueurs sont assez proches au niveau du nombre de ballons touchés en zone d’attaque. Cela montre que le Brésilien est plus influent, à différents postes et que son volume de jeu est appréciable.

 

C’est un match pauvre offensivement. L’absence de Messi a joué. On voit bien que ces statistiques-là sont faméliques pour des joueurs de leur trempe.

Dans le domaine de la construction du jeu, il n’y a pas eu photo entre les deux attaquants. Neymar est au-dessus en ce qui concerne le fait de faire avancer le jeu. Il apporte du danger de plus bas alors que Mbappé décroche beaucoup moins et participe moins au jeu. Encore une fois, cela s’entend par rapport au rôle de chacun.

Neymar tente beaucoup, presse beaucoup, mais n’est pas toujours très efficace dans les faits. Mais au moins, il propose un jeu plus énergique dans ce domaine. Il fait barrage, ralentit des courses adverses. Il est là, au milieu, il compense. On ne le voit pas râler de jouer plus bas, il semble prêt à aider l’équipe en ce début de saison. La participation de Mbappé est plus sporadique.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Autour du PSG