Restez connectés avec nous
LDC - Wenger explique "Manchester City a eu moins de faiblesses que le PSG"
©Iconsport

Autour du PSG

LDC – Wenger explique « Manchester City a eu moins de faiblesses que le PSG »

Arsène Wenger, ancien entraîneur emblématique d’Arsenal (1996-2018) qui est directeur du développement du football mondial à la FIFA depuis novembre 2019, était au micro de beIN SPORTS suite à la défaite du Paris Saint-Germain 2-0 contre Manchester City (retrouvez le résumé ici) mardi soir en demi-finale de la Ligue des Champions qui a éliminé les Parisiens (4-1 au cumulé). Il a souligné les erreurs parisiennes, avec une défense pas au niveau et une faille mentale.

« Les choses se sont répétées sur le premier et le deuxième match. Tout ce qu’on peut dire, c’est que le PSG, ce (mardi) soir, a bien joué, a montré de belles qualités sur certains aspects de son jeu mais a été pris deux fois sur contre-attaques. Une fois avec le gardien au départ et une autre fois sur le second but. Ce qu’il faut maintenant, c’est se demander ce qu’ils peuvent améliorer.

Wenger « la défense n’est pas assez bonne pour gagner la Ligue des champions. »

Dans ces moments, la défense n’est pas assez bonne pour gagner la Ligue des champions. Ils ont un énorme potentiel mais c’est là qu’ils doivent apporter des corrections. Les matchs de haut niveau nécessitent de la concentration, du calme et du contrôle. On ne peut pas ignorer qu’ils ont terminé les deux matchs à 10. Ça s’est encore répété. Ils doivent progresser la discipline quand les choses ne tournent pas bien. C’est une part importante de ces matchs. Au bout du compte, sur les deux matchs, vous payez là où vous êtes faibles. Manchester City a eu moins de faiblesses que le PSG sur les deux matchs. », propos relayés par RMC Sport.

Un constat qui semble globalement assez juste. Le PSG a fait de belles choses dans le jeu, a su dominer par moments et se créer de belles occasions. Sauf qu’il a manqué d’efficacité offensive et défensive. Ici, l’ancien coach des Gunners a insisté sur le second point. Ce que l’on peut comprendre, car les erreurs sur les 4 buts de cette demi-finale sont plutôt grossières. Certains joueurs ont déçu et peuvent être remis en question pour cet été. Alessandro Florenzi (arrière droit de 30 ans prêté par l’AS Rome) risque de ne pas voir le PSG lever son option d’achat. Il y a aussi quelques doutes autour de Presnel Kimpembe (défenseur central de 25 ans). Il n’y a que Marquinhos (défenseur central et capitaine de 26 ans) qui ait été pleinement au niveau.

Wenger souligne aussi justement le défaut mental du PSG. Lequel s’est bien vu en Ligue des Champions, mais est aussi souvent aperçu sur la scène nationale. Quand le match tourne un peu, il y a souvent une grande frustration qui amène des erreurs plutôt stupides. Ce qui réduit les chances de revenir et laisse souvent des suspensions pour la suite. C’est un vrai problème à régler pour franchir un palier.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG