Restez connectés avec nous
Le Collectif Ultras Paris s'exprime "Si les joueurs ne veulent pas respecter nos valeurs, qu’ont-ils à faire là ?

Autour du PSG

Le Collectif Ultras Paris s’exprime « Si les joueurs ne veulent pas respecter nos valeurs, qu’ont-ils à faire là ?

« L’affaire » du « j’aime » d’un tifo de l’Olympique de Marseille de la part de Thomas Meunier n’est pas encore réglée. L’arrière droit de 26 ans du Paris Saint-Germain a été sifflé par le Collectif Ultras Paris au Parc des Princes dimanche soir lors du match 2-2 contre Guingamp (35e journée de Ligue 1). Mika, vice-président du CUP, s’est confié à ce sujet dans Le Parisien.

« On lui a rappelé qu’on était à Paris. Il lui suffit juste de s’excuser. »

« L’institution doit être au-dessus de tout, des joueurs, des supporteurs, des dirigeants. Quand tu signes dans un club comme le PSG, tu dois au minimum connaître son histoire et ses valeurs. Je ne vois pas Ruffier (NDLR : gardien de l’ASSE) « liker » un tifo des Lyonnais ou Thauvin (NDLR : attaquant de l’OM) « liker » un de nos tifos. Leur carrière serait compliquée après. Pourquoi, nous, à Paris on devrait l’accepter ? Nous, les ultras, on est les garants des valeurs du Paris Saint-Germain. (…) Il est à Paris, il n’a pas le droit. Ça lui apporte quoi de faire ça ?

(…) L’erreur est humaine, peut-être qu’il n’a pas pris la proportion de tout ça, mais c’est un gars intelligent et mature. On lui a rappelé qu’on était à Paris. Il lui suffit juste de s’excuser.

On veut des excuses ?

Bien sûr. Ça ne fait pas de mal et on repart à zéro.

On a envie de rappeler des valeurs historiques du club’

Sinon ?

Il ne faudra pas se plaindre que le public du Parc n’accepte pas. On est contre les insultes et les menaces qu’il a reçues. C’est inacceptable, ce n’est pas nous. Mais il est quand même au courant qu’on est ennemis avec les Marseillais. Il a bien vu qu’on était venu mettre la pression avant le départ à Marseille.

(…) On a envie de rappeler des valeurs historiques du club, c’est notre travail. Si on doit le rappeler à Meunier ou à d’autres, on le fera. Pareil pour Alves. (…) 

Des joueurs qui pourraient partir à cause de ce genre d’épisode ?

Pourquoi ? Parce qu’on rappelle des valeurs ? Si les joueurs ne veulent pas les respecter, qu’ont-ils à faire là ? Quand tu signes à Paris, ce n’est pas que pour la tour Eiffel. »

Si les sifflets pour un joueur ne sont jamais appréciables, l’explication du CUP est intéressante. Il n’est pas question d’insulter le joueur ou de le pousser à partir. C’est « simplement » l’envie de voir les joueurs respecter pleinement le club, son histoire et ses supporters. Ce qui peut se comprendre. Surtout pour ce groupe qui s’investit beaucoup pour encourager l’équipe.

Il ne faudrait tout de même pas chercher à dicter leur vie aux joueurs, mais il y a des éléments qui doivent être bien ancrées et respectées. Meunier savait bien que l’OM est le rival du PSG. Ce qui n’est pas à prendre à la légère. Comme c’est le cas dans toutes ces rivalités, les exemples de Mika étant bien choisis. On attend des joueurs de faire attention à ce genre chose quand ils sont dans un club afin de montrer qu’ils sont investis dans sa vie. C’est un signe d’une « culture » qui manque au PSG. Elle doit être instaurée et respectée. C’est un aspect qui peut aider l’équipe à progresser et notamment être plus capable de surmonter les moments difficiles dans les matchs. Cela passe aussi par le travail du club. Et on espère que la suite sera avec moins de tensions.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG