Restez connectés avec nous
Le Gall, médecin de l'Equipe de France, évoque le risque de blessure lors de la reprise de la saison
©IconSport

Autour du PSG

Le Gall, médecin de l’Equipe de France, évoque le risque de blessure lors de la reprise de la saison

Franck Le Gall, le médecin de l’équipe de France, a été interrogé par Le Parisien à propos de la possible reprise de la saison 2019-2020 à la mi-juin après sa suspension à cause de l’épidémie du coronavirus. Il donne notamment son avis sur la préparation physique nécessaire pour les joueurs avant de reprendre la compétition et les risques de blessures au cours de cette période.

« Il y a une part d’inconnu puisque c’est la première fois que les joueurs vont couper aussi longtemps. Les clubs vont avoir besoin d’uniformiser le niveau physique de l’ensemble des joueurs. L’idéal serait d’avoir six semaines de préparation comme les clubs le font d’habitude en début de saison

La préparation sera dictée par ce que les joueurs auront pu faire seuls. S’ils ont seulement effectué du travail de course et d’appui sans davantage de variété ou d’exercices avec le ballon, ce serait plus long pour retrouver un état de forme optimale. La qualité de leur travail a forcément un impact sur leurs organismes. Ne pas avoir frappé dans un ballon pendant deux mois pourra représenter un risque musculaire à la reprise. Certains auront pris du poids, d’autres auront eu des charges peut-être trop lourdes. Il va falloir uniformiser tout cela. Après, le plus important reste de retrouver le rythme de la compétition.

Des risques qui sont aussi psychologiques.

On peut agir en prévention avec du travail de renforcement musculaire à moyenne intensité pour le risque musculaire, il y a l’importance des étirements, des massages, des bains froids… Mais on ne pourra pas en faire davantage que d’habitude,. Il y a aussi le risque que certains aient un peu lâché psychologiquement. A force de leur répéter qu’il y a un risque de blessure, ils pourront aussi avoir tendance à reprendre avec le frein à main. »

Les joueurs professionnels doivent avoir le sérieux pour se maintenir un minimum en forme durant cette attente. Mais il est clair qu’ils ne seront pas au top dès la reprise de l’entraînement collectif. Il serait irresponsable de la part des dirigeants du football de placer la compétition peu après cette dernière. Il va falloir un peu de temps pour que tous se remettent dans un même niveau qui permette de jouer sans avoir un grand risque de blessure. Tous n’ont pas le même équipement, ni les conseils précis du staff pour faire le bon travail ou de la place pour faire tout ce qu’il faudrait.

Sans oublier l’impact psychologique, comme le souligne Le Gall. Il faudra reprendre le rythme sur plusieurs aspects et trouver une certaine confiance alors qu’il n’y a plus l’habitude d’être sur les terrains au quotidien. On espère bien que tous ces points seront pris en compte, en plus de l’importance de la prudence face au coronavirus. Tous les amoureux du football veulent le retour de la saison, mais cela ne doit pas être fait n’importe comment. Peut-être que l’on en saura plus avec la réunion de l’UEFA prévue le 23 avril.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG