Restez connectés avec nous
Le Mans/PSG - Le président manceau Thierry Gomez souligne qu'il y a une "petite chance" de passer

Adversaires

Le Mans/PSG – Le président manceau Thierry Gomez souligne qu’il y a une « petite chance » de passer

Thierry Gomez, président du Mans FC, s’est confié dans Le Parisien en marge de la réception du Paris Saint-Germain ce mercredi soir à la MMArena en 8e de finale de la Coupe de la Ligue (coup d’envoi à 21h05, diffusion sur Canal+Sport et France 3). Une rencontre logiquement évoquée, avec son espoir de réussir un exploit.

« En tant que président, quel est votre sentiment avant d’affronter le PSG ?

On est un club professionnel, donc, pour moi, on a vocation à rencontrer ce genre de club et j’espère qu’on aura de plus en plus l’occasion de les affronter. J’ai une pensée pour tous ceux qui se sont battus pour faire le MMArena et qui ont été critiqués quand le club était au fond du trou, alors qu’aujourd’hui on se plaint que le stade soit trop petit pour la réception du PSG. Les places se sont vendues en quelques heures, on jouera à guichets fermés. Des gens attendaient devant la billetterie depuis 4h30 le matin pour avoir une place.

Gomez « On a toujours une petite chance dans le football et cette petite chance on va essayer de la jouer à fond. »

L’événement de l’année ?

Non je n’espère pas. J’espère que l’on va aller plus loin. C’est la magie des matchs de Coupe. On aurait peut-être eu 10% de chances de passer avec un autre club de L1. Là, on a 1 % de chance. Même si tout le monde connaît la logique, on l’a encore vu avec le PSG ce week-end contre St-Etienne, c’est une équipe qui est extraordinaire, exceptionnelle, avec des talents hors normes. Mais on ne va pas aller sur le terrain en disant que le match est perdu, ce ne serait pas professionnel même si l’on sait que ça va être très compliqué. On a toujours une petite chance dans le football et cette petite chance on va essayer de la jouer à fond. »

On voit ici tout l’engouement que suscite cette rencontre et l’importance que le PSG a pris en France. Il faudra surtout que les joueurs sur le terrain, dans un groupe remanié, ne sous-estiment pas l’importance de la rencontre pour les Manceaux. Lesquels sont moins forts techniquement, certes. Mais ils vont mettre un maximum d’envie en étant poussés par des supporters sans doute en pleine forme. Alors Paris doit faire comme dans ses derniers matchs, avec un maximum de sérieux et de solidarité, pour que la volonté ne puisse pas faire une différence. Le match n’est pas gagné d’avance, on le sait bien dans le football. Aux Parisiens d’éviter de donner plus d’espoir que cela au Mans.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires