Restez connectés avec nous
Le problème du PSG « c'est les trois milieux défensifs», assure Trémoulinas

Autour du PSG

Le problème du PSG « c’est les trois milieux défensifs», assure Trémoulinas

Depuis ce début de saison, le Paris Saint-Germain avance mais ne progresse pas. S’il est parvenu à se qualifier en 8e de finale de Ligue des Champions et reste largement en tête du championnat de France de Ligue 1, il n’y a aucune vraie progression dans son jeu. Sur le plateau de L’Equipe de Greg, Benoît Trémoulinas, ancien joueur désormais consultant, estime que le principal problème du PSG est son milieu de terrain.

« On dit beaucoup que Pochettino est pris entre les mailles de Leonardo et de tout ce qui peut se passer autour. Mais si on va un peu plus loin, tactiquement et au niveau de l’effectif parisien, le gros problème c’est les trois milieux défensifs. En mettant de côté Verratti, est-ce qu’un Paredes, un Gueye, un Herrera ou un Danilo serait titulaire à Manchester City, au Bayern Munich, au Real Madrid ou à Liverpool ? Non. »

Trémoulinas «En bref, mis à part Verratti, il n’y a pas de transitions.»

«Aujourd’hui, il y a trois attaquants qui ne défendent pas trop. Donc si derrière, il n’y a pas des milieux de terrains qui sont capables de garder le ballon et donner de bons ballons… c’est compliqué. Au FC Barcelone, Messi et Neymar, ils avaient Iniesta, Xavi. C’était des chiens fous, qui techniquement étaient au-dessus de la moyenne et qui donnaient des ballons aux trois attaquants de devant. En bref, mis à part Verratti, il n’y a pas de transitions.»

Il faut que cette équipe arrive à trouver un équilibre, lorsqu’elle évolue avec ses trois attaquants (Messi, Neymar, Kylian Mbappé), le milieu de terrain est laissé totalement à l’abandon. Malheureusement, le PSG recrute à ce poste, mais il faut peut-être que les dirigeants se penchent sur des joueurs déjà expérimentés à ce poste-là. Dans chaque match, la bataille du milieu de terrain est très importante et malheureusement le plus gros manque du PSG se trouve à ce poste. En installant une défense à trois, cela permettrait aux latéraux d’être plus haut et donc de créer le surnombre au milieu.

Avant de recruter un autre joueur, il faudrait déjà mieux utiliser ceux qui composent l’effectif. Certes cette équipe parisienne a des carences, mais il faut avant tout trouver le bon dispositif et la bonne façon de faire évoluer tous ces éléments. Cela demande logiquement du temps, il y a eu du progrès contre Bruges et il faudra le confirmer. La place de Verratti en sentinelle pourrait être une excellente solution.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG