Restez connectés avec nous
Le PSG condamné à payer environ 15 millions d'euros à TRM Parners, explique L'Equipe
©IconSport

Autour du PSG

Le PSG condamné à payer environ 15 millions d’euros à TRM Parners, explique L’Equipe

Le 21 février 2019, le Paris Saint-Germain a annoncé un accord avec le groupe Accor pour qu’il soit son nouveau sponsor principal sur le maillot avec sa branche ALL. Cela pour prendre la relève du contrat avec Fly Emirates. Jusque-là, rien d’anormal. Mais L’Equipe explique que la société TRM Partners conteste la forme. Cette dernière avait un contrat avec le PSG pour lui trouver un nouveau sponsor maillot, mais Paris a finalement signé avec Accor sans être passé par TRM. Laquelle a porté plainte et a obtenu du tribunal de commerce que le club parisien soit condamné à faire un joli chèque.

« Le 1er juin 2018, le PSG, qui sait que son partenariat avec Emirates ne sera pas renouvelé à l’issue de la saison 2018-2019, signe un contrat avec TRM Partners pour que cette entreprise lui déniche un nouveau sponsor maillot. Le club de la capitale consent une exclusivité à TRM dans la commercialisation de ses droits dont le terme échouait le 28 février 2019.

« Ce sont près de 15 M€ que le club de la capitale est susceptible de devoir débourser. »

Le 21 février 2019, le PSG officialise son partenariat avec le groupe hôtelier Accor. Un contrat signé sans l’intervention de TRM, en raison de la proximité entre Nasser al-Khelaïfi et Sébastien Bazin, le PDG du groupe hôtelier français, ancien président du PSG. Seulement, la société TRM fait valoir qu’Accor faisait partie de ses « prospects », de ses cibles établies, que s’il n’a pas contacté directement le groupe hôtelier, c’est à la demande du PSG. Et que même si son champ d’action a été réduit, une rémunération lui est contractuellement due vu que les prestations prévues dans le contrat ont été effectuées. Une position que le club conteste, estimant que le partenariat conclu avec Accor l’a été sans les services de TRM. Il refuse alors de rémunérer son prestataire.

Dans sa décision, le tribunal de commerce donne raison à la société anglaise et enjoint le PSG à payer toutes les sommes dues contractuellement pendant la durée du partenariat entre le club et le groupe hôtelier. (…) Ce sont près de 15 M€ que le club de la capitale est susceptible de devoir débourser. »

Comme toujours face à genre d’affaire, nous restons très prudents puisque cela n’est pas dans notre domaine de compétences. Mais il ne semble pas illogique que le PSG soit condamné s’il n’a pas respecté son engament envers TRM Partners. Cependant, le club parisien a tout de même fait appel, ce que l’on peut aussi comprendre. Surtout que la somme à débourser est élevée. Et c’est loin d’être le meilleur moment avec la crise liée à l’épidémie du coronavirus.

La cour d’appel devrait dorénavant examiner cette affaire durant l’année 2021. Peu importe le résultat (à moins d’une somme beaucoup plus importante à payer), le timing sera probablement meilleur pour le PSG puisqu’il devrait avoir pu renflouer un peu ses caisses. Ou au moins s’adapter un peu plus à une situation particulière. Reste à attendre l’issue de ce dossier, tout en se concentrant sur les nombreuses échéances d’ici-là.

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG