Restez connectés avec nous
Le PSG "triche" et ne peut pas payer sa masse salariale, Tebas ne s'arrête pas
©Iconsport

Autour du PSG

Le PSG « triche » et ne peut pas payer sa masse salariale, Tebas ne s’arrête pas

Javier Tebas, président de la Liga, ne passe pas une une journée sans s’en prendre au Paris Saint-Germain, qui a notamment accueilli cet été Lionel Messi, attaquant âgé de 34 ans, arrivé en provenance du FC Barcelone. Le dirigeant espagnol a réitéré en conférence de presse des attaques envers le club de la capitale, affirmant que ce dernier ne pouvait pas assumer son importante masse salariale, comme le rapporte RMC Sport

Tebas «Le PSG triche, pas le Real Madrid.»

«Le PSG triche, pas le Real Madrid. Le Real Madrid a été de loin le meilleur club d’Europe lorsqu’il s’agit de gérer le problème de la pandémie au niveau économique. Il a toujours eu une rigueur budgétaire de ses dépenses salariales et la stratégie de transfert et de vente de joueurs a été très importante. En ne faisant aucune recrue, sa situation s’améliore et lui permet d’avoir des fonds et d’accéder aux financements des banques. Le PSG a une charge salariale proche de 600 millions d’euros et les droits audiovisuels en France ont baissé de 40 pour cent, il est impossible qu’il puisse payer.»

Les réponses du PSG ainsi que de la LFP, à ses attaques n’ont vraisemblablement pas refroidi Tebas qui continue d’affirmer des inepties sur le club de la capitale. Le Real Madrid n’a plus recruté depuis plusieurs saisons, il est donc normal que ses comptes soient enfin à l’équilibre après avoir été endetté pendant des décennies. Il faut noter qu’il a dû passer par des années compliquées pour revenir à une situation saine. Le club madrilène avance comme bon lui semble, le PSG n’a jamais critiqué Florentino Pérez, le président madrilène sur sa façon de gérer son club.

De son côté, Nasser Al-Khelaïfi, président parisien, géré le PSG d’une main de maître. Si le club peut se permettre d’assurer de tels salaires, c’est notamment car en amont, il y a eu tout un travail pour avoir des finances importantes, capable de supporters ces dépenses en restant dans les clous du Fair-Play Financier. Malheureusement, Tebas semble avoir comme priorité le club de la capitale, pendant que son championnat régresse saison après saison et surtout perd la plupart de ses stars. Il serait temps d’arrêter de faire comme si c’était à cause d’une tricherie du PSG.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG