Restez connectés avec nous
Leipzig/PSG - L'analyse des buts encaissés : trop de place laissée
©Iconsport

Autour du PSG

Leipzig/PSG – L’analyse des buts encaissés : trop de place laissée

Dans l’idée d’apporter à nos lecteurs un contenu plus riche, nous avons eu l’idée de lancer une rubrique avec une analyse des actions marquantes dans un match, que ce soit pour des buts inscrits ou concédés, ou de beaux mouvements, des ratés presque payés et autres. Le but étant de déterminer la part de réussite collective ou individuelle ou d’erreur sur chaque action. C’est ici le 12e numéro avec des séquences lors du match nul 2-2 contre le RB Leipzig (retrouvez le résumé ici) lors de la 4e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions 1 2021-2022.  Il y a ici les deux buts encaissés par Paris.

Le 1er but.

La situation alors que le PSG a récupéré le ballon depuis une dizaine de secondes.

Leipzig/PSG - L'analyse des buts encaissés : trop de place laissée

Légende : – Rond orange : les joueurs dont on parle – Tout ce qui est en noir : les options possibles – Tout ce qui est en rouge : ce qui a été fait après l’image. Trait = passe – Flèche = déplacement – Rond blanc = ballon

Marquinhos vient de recevoir le ballon et a un comportement intéressant : il va vers l’avant en cherchant une solution. Sauf qu’il y a un grand vide dans l’axe. Il pourrait jouer sur Nuno Mendes, tout seul à gauche, mais c’est une passe compliquée. Il y a Achraf Hakimi à sa droite, mais c’est une petite passe qui ne sert pas tellement. Il va donc servir Angel Di Maria, le seul joueur qui fait un appel clair et il est un joueur créatif, qui pourrait trouver quelque chose.

Danilo Pereira et Georginio Wijnaldum auraient sans doute pu proposer quelque chose au milieu, au moins pour attirer des joueurs de Leipzig.

La situation quand Di Maria vient de jouer le ballon.

Leipzig/PSG - L'analyse des buts encaissés : trop de place laissée

Alors que Wijnaldum est clairement encore trop proche de son adversaire, Di Maria ne peut pas jouer vers lui. Le plus simple est de remettre sur Hakimi, qui est face au jeu. Ce qu’il tente, mais sa passe est ratée. On note qu’il y a encore un vide au milieu, Idrissa Gueye étant à gauche, Wijnaldum haut et Danilo très bas. Enfin, c’est important pour la suite, Christopher Nkunku (Leipzig) est entre Danilo et Kimpembe, en étant un peu plus loin du but. Enfin, il est notable que Leipzig lance le pressing dès le départ de la passe

La situation quand Leipzig va récupérer le ballon.

Leipzig/PSG - L'analyse des buts encaissés : trop de place laissée

Hakimi est dépassé, il a mis du temps à réagir sur le rate de Di Maria. Marquinhos couvre logiquement pour qu’il n’y ait pas un 1 contre 2. Surtout, on note qu’au centre Nkunku se lance déjà vers le but. Kimpembe et Danilo auraient dû réagir avec une course rapide pour sécuriser la surface. Mais ils ne reviennent que doucement.

La situation au moment du centre.

Leipzig/PSG - L'analyse des buts encaissés : trop de place laissée

Hakimi n’a pas rattrapé son retour, en partie dans une volonté de ne pas se jeter. Le centre part et on voit clairement l’immense retard de Danilo et Kimpembe. S’il y a tête de Nkunku, ce n’est pas parce qu’il gagne un duel. Mais parce qu’il n’y a pas de marquage, et donc pas vraiment un duel.

Le corner qui mène au penalty.

La situation au départ du ballon.

Leipzig/PSG - L'analyse des buts encaissés : trop de place laissée

Notons que le corner arrive suite à un coup-franc suite à une faute de Danilo Pereira à 22 mètres du but sur un tacle un peu trop appuyé. Il n’y avait pas une erreur notable collectivement et Danilo aurait pu mieux gérer puisque l’adversaire est dos au but, mais il fallait aussi éviter qu’il se tourne alors que son contrôle allait dans ce sens.

Le plus marquant, c’est que le tireur et le joueur à côté de lui sont complètement libres. Les Parisiens mettent énormément de temps à sortir. Dans le même temps, il y a un joueur de Leipzig complètement seul à l’entrée de la surface. Il aurait été possible, avec une belle passe appuyée, de le servir.

La situation juste après la passe.

Leipzig/PSG - L'analyse des buts encaissés : trop de place laissée

Le joueur de Leipzig a de la place et du temps pour se tourner vers le centre et faire tranquillement son choix. Neymar aurait pu être plus avancé pour mettre la pression et couper cette option. Tout comme un joueur du PSG au centre pourrait sortir plus vite sur celui de Leipzig qui est toujours aussi seul. Et il est logiquement servi.

La situation quand la passe est arrivée.

Leipzig/PSG - L'analyse des buts encaissés : trop de place laissée

Sans surprise, même si la passe est arrivée dans son dos et son contrôle est un peu long, le joueur de Leipzig est très seul. Alors il lève la tête et ajuste son centre. Cela avec 2 choses marquantes. Premièrement, il y a un groupe de joueurs de Leipzig à gauche et un autre du PSG à droite. Mais ce n’est pas forcément un mauvais marquage, puisque les Parisiens sont du côté du but et peuvent avoir moins à courir vers le but. Deuxièmement, Kimpembe est le seul de l’autre côté du tas allemand. Et un joueur part de devant lui pour faire un appel dans son dos. Il met alors beaucoup de temps à réagir.

Enfin, une passe était peut-être possible devant le but avec un appel qui n’est pas suivi. Mais la passe était compliquée.

La situation quand Kimpembe saute.

Leipzig/PSG - L'analyse des buts encaissés : trop de place laissée

Sans surprise, Kimpembe a du retard. Mais le plus notable est que le ballon est relativement loin du but, puisqu’il est très excentré. Il y a tout le risque d’une remise, surtout avec un joueur tout seul au second poteau, mais les Parisiens sont plutôt bien placés pour contre une tentative. On remarque aussi que Kimpembe alors que le ballon est encore haut (c’est le point noir sur la bande de publicité). Une faute globalement incompréhensible.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG