Restez connectés avec nous
Lens/PSG - Haise en conf : les clefs du match face à la "locomotive"
©Iconsport

Adversaires

Lens/PSG – Haise en conf : les clefs du match face à la « locomotive »

Ce samedi, dans le cadre de la 17e journée de Ligue 1 2020-2021, le Paris Saint-Germain (1er) affrontera Lens (16e) au Stade Bollaert. Franck Haise, entraîneur de l’équipe lensoise, s’est exprimé en conférence de presse à propos de cette rencontre (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+ Décalé). L’occasion d’évoquer la façon d’aborder ce match particulier, les points clefs et les problèmes à régler dans son équipe.

Haise « il faut récupérer le ballon le mieux possible et ensuite l’utiliser. »

Un match spécial face au leader et au Ballon d’Or ?

Si je dis que c’est un match comme les autres, vous n’allez pas me croire très longtemps. Evidemment que quand on joue le PSG d’aujourd’hui, qui a 15 points d’avance, avec la qualité de ses joueurs, on pourrait nommer presque tout l’effectif, c’est un match différent. Il est attendu par le public, par les gens. Mais on doit le préparer sereinement, avec la confiance nécessaire pour leur poser des problèmes. Tout en sachant très bien que l’on va devoir travailler très fort, en étant très, très bon et très appliqué sur le plan défensif.

Cela change quelque chose dans le jeu d’être face à Paris ?

On sait déjà que l’on va défendre plus, que l’on aura beaucoup moins le ballon. Ce n’est pas nouveau. C’est comme ça pour la grande partie de leurs adversaires. Pour autant, il faut récupérer le ballon le mieux possible et ensuite l’utiliser. Que ce soit en attaque placée ou en attaque rapide. Défendre uniquement ne suffira pas, même si c’est la base.

Haise « Il est certain que contre le PSG et ensuite, on se doit de retrouver plus de solidité. »

On avait su s’imposer face à Paris il y a 1 an ? C’est un match sur lequel s’appuyer ?

Je ne m’appuie pas trop sur le passé en général. Encore moins parce que c’était un match de début de saison. Il s’est passé beaucoup de choses. On a goûté à ce match, mais ce sera différent demain.

Les solutions face à nos problèmes défensifs ? Un milieu à 3 ?

Disons que quand on prend des buts, pour moi le problème n’est pas qu’en défense. C’est un problème collectif, même s’il peut y avoir des erreurs individuelles. Il est certain que contre le PSG et ensuite, on se doit de retrouver plus de solidité, que l’adversaire ait plus de difficulté à se créer des occasions. C’est d’abord un problème collectif, que l’on doit régler.

Un doute qui s’installe après de moins bons résultats ? 

Il y a 2 façons de voir les choses, on peut regarder sur 3 mois et moi je regarde sur 20 mois. C’est votre rôle, la réalité est que l’on a pris 8 buts et 2 points en 3 matchs. Mais ce que j’ai vu sur les 20 derniers mois, je ne m’en plains pas.

Haise « nous avons tous la chance d’avoir le PSG dans le championnat de France. »

Kakuta peut être titulaire ?

Je sais que vous voulez savoir (rires). Si j’ai choisis de jouer à 3 milieux et donc avec lui sur le banc, c’est que l’on avait 2 matchs en peu de temps. J’espère bien qu’il sera là demain.

Ce que m’inspire le PSG ? Comment le bloquer ?

La première qu’il m’inspire, est que nous avons tous la chance d’avoir le PSG dans le championnat de France. C’est important d’avoir des têtes d’affiche, des locomotives. Il y en a une, c’est le PSG, qu’on l’aime ou non. Il est important pour nous, à plus d’un titre.

Pour les bloquer, il y a des idées mais ce n’est pas simple. On va y aller avec nos idées pour bien défendre, pour bien attaquer. Mais je ne peux rien dire (rires).

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires