Restez connectés avec nous
Ligue 1 - Les présidents se plaignent auprès de beIN SPORTS en raison de la faiblesse des droits internationaux

Autour du PSG

Ligue 1 – Les présidents se plaignent auprès de beIN SPORTS en raison de la faiblesse des droits internationaux

Lors de la réunion du collège de Ligue 1 lundi, 19 patrons du championnats ont débattu autour des sujets de l’actualité. Au siège de la Fédération Français de Football, un thème a pris le dessus sur les autres : le contrat liant la Ligue de Football Professionnel et beIN SPORTS pour la commercialisation des droits de la Ligue 1 à l’étranger, rapporte L’Equipe.

Des droits très inférieurs aux autres championnats.

Les premiers sujets évoqués – la répartition des futurs droits télé et la gouvernance de la Ligue – lors de cette réunion ont servi d’éléments déclencheurs à un début de discussion autour d’un thème très sensible. Les présidents des clubs de Ligue 1 ont affiché leur mécontentement envers la faiblesse des droits internationaux de la Ligue 1. Une action en justice contre le diffuseur beIN Sports a été évoquée. Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG et de beIN Media Group, est directement concerné par ces droits internationaux. Son groupe a récolté 75 millions d’euros pour cette saison. Un montant très éloigné des autres top championnats européens tels que la Premier League (1,6 milliard), la Liga (800 millions), la Bundesliga (300 millions) ou encore la Serie A (200 millions).

Le secrétaire général du PSG invité à sortir de salle.

C’est Jean-Michel Aulas, président du collège de Ligue 1 depuis le 18 septembre qui a demandé aux autres présidents de se révolter. Les clubs reprochent à beIN d’être diffuseur et vendeur des droits à l’international sans obtenir une somme intéressante pour le championnat. La Ligue 1 est également diffusée au Moyen-Orient, aux Etats-Unis ou au Maghreb. Et même avec ces diffusions, les Qataris ne font pas monter les prix. Les présidents auraient notamment demandé à Victoriano Melero, secrétaire général du PSG, de quitter la salle. L’objectif du collège de Ligue 1 : obtenir de meilleurs revenus ou alors sortir directement de ce contrat. On reste, comme souvent, très prudent face à cette affaire tendue.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG