Restez connectés avec nous
L'OL répond au PSG après son "courrier tendancieux" envoyé à la LFP

Adversaires

L’OL répond au PSG après son « courrier tendancieux » envoyé à la LFP

Lors de la finale de Coupe de la Ligue entre le Paris Saint-Germain et l’AS Monaco samedi dernier, il y a eu plusieurs dégradations au Parc OL dans les tribunes parisiennes. Depuis, l’Olympique Lyonnais, le club de la capitale et la LFP se renvoient la responsabilité via des courriers et communiqué de presse. Ce matin, Le Parisien faisait savoir que le PSG a écrit à la Ligue pour se plaindre du manque d’aide reçu dans l’organisation de sa tribune et la sécurité. Ce soir, le club rhodanien a répondu dans un communiqué officiel.

 OL Groupe SA, société cotée en bourse, a pris connaissance avec stupéfaction des propos, rendus publics dans l’édition du Parisien de ce matin, du courrier que le PSG a adressé à la Ligue. Par ce courrier tendancieux, le PSG cherche visiblement à dégager sa responsabilité dans les agissements d’une minorité de ses supporters, auteurs de graves dégradations samedi dernier au Parc OL lors de la magnifique 23eme Finale de la Coupe de la Ligue et à la suite d’un match de très haut niveau, alors que :

– Le PSG et ses supporters ont délibérément enfreint la procédure définie lors des réunions de sécurité et d’organisation préparatoires à cette finale qui regroupaient toutes les parties prenantes y compris le PSG

– Contrairement à ce qui avait été convenu entre la Ligue et les deux clubs finalistes ainsi que le Parc OL et les pouvoirs publics, les supporters parisiens ont refusé de venir au rendez-vous convenu à la mi-journée pour présenter leur matériel d’animation, alors que dans le même temps les supporters monégasques ont parfaitement respecté ce point important du dispositif d’organisation

– Le PSG, ainsi que les 291 stadiers qu’il avait mandatés conformément aux process convenus pour gérer ses supporters, n’a pas respecté ses engagements n’intervenant pas pour empêcher ses supporters de causer d’importantes dégradations dans le Parc OL.

OL Groupe SA ne cautionne pas la position du PSG vis à vis de la LFP et n’accepte pas les mises en cause directes ou indirectes de son organisation et se réserve le droit, compte tenu du préjudice d’image, de donner une suite juridique à ces accusations mensongères, comme le démontrera le visionnage des images saisies. »

Finalement, tout cela devient presque aussi triste que les dégradations. On voit deux grands clubs français et une instance importance du football français se disputer en public. Avec différentes parties qui veulent rejeter la faute sur d’autres. On préférerait voir une discussion sur une manière d’améliorer la situation et éviter ce genre de soucis. Là, il serait peut-être mieux que Lyon, le PSG et la LFP se réunissent pour discuter et régler les différents comptes. Cette querelle publique devient lassante et assez mauvaise pour l’image du football français, qui semble encore enlisé dans le conflit et la lenteur.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires