Restez connectés avec nous
L'UNFP explique l'inquiétude des joueurs et sa position face à la reprise de la saison
©IconSport

Autour du PSG

L’UNFP explique l’inquiétude des joueurs et sa position face à la reprise de la saison

Ce lundi matin, l’UNFP (Union Nationale des Footballeurs Professionnels) a indiqué dans Le Monde, par un écrit de son coprésident Sylvain Kastendeuch, être pour l’arrêt définitif de la saison 2019-2020 (pour le moment suspendue à cause de l’épidémie du coronavirus). Une prise de position forte qui a forcément fait réagir. L’autre coprésident de l’UNFP, Philippe Piat, a reprécisé cette dernière au micro de BFMTV.

« Il faut environ cinq semaines pour reprendre. Les calculs que nous faisons concernent donc la date de la reprise effective et la manière dont elle se fera. Où est-ce que cela va nous amener? Pourra-t-on vraiment finir les 38 matchs ou pas ? Voilà les questions que l’on se pose, que les joueurs se posent.

Piat « On voudra continuer le championnat mais en respectant un certain nombre de règles. »

Les joueurs sont inquiets parce qu’ils attendent un scénario clair de reprise de la part des pouvoirs sportifs. Ils attendent aussi ce qui va être dit dans quelques semaines par le gouvernement et les autorités sanitaires pour savoir quels seraient les éléments possibles d’une reprise.

Là, on nous fait porter la responsabilité de dire que l’on ne veut pas continuer le championnat et ce n’est pas vrai. On voudra continuer le championnat mais en respectant un certain nombre de règles et nous attendons de les connaître. »

Ainsi, l’UNFP et les joueurs ne s’opposent pas vraiment à la reprise de la saison. Il s’agit surtout de bien faire comprendre qu’une certaine prudence, au niveau de la maladie et la forme physique, doit être respectée. Ce qui semble assez logique et on espère bien que c’est pris en compte par les instances et dirigeants. La reprise espérée pour le moment le 17 juin a d’ailleurs l’air d’aller dans ce sens. Normalement, les joueurs auront du temps pour se préparer avant cela.

Si jamais il faut finalement s’adapter encore et reprendre plus tard, on espère que chacun saura prendre la bonne décision. Cependant, l’UNFP pourrait avoir une communication plus claire. Si Piat parle bien d’une reprise à condition que ce soit raisonnable, Kastendeuch a bien voté pour l’arrêt définitif de la saison ce matin. C’est un bel exemple de la triste cacophonie du football français en ce moment.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG