Restez connectés avec nous
Makonda encense Vitinha "il a constamment comblé des brèches"
©Iconsport

Autour du PSG

Makonda encense Vitinha « il a constamment comblé des brèches »

Le Paris Saint-Germain s’est renforcé cet été avec l’arrivée du jeune milieu de 22 ans, Vitinha. Auteur de sa première titularisation contre le FC Nantes, victoire 4-0, lors du Trophée des Champions, dimanche soir, le milieu portugais a déjà fait des heureux. En effet, Trippy Makonda, ancien joueur du PSG, a expliqué dans Le Parisien, ce que l’apport de Vitinha change au PSG et évoque une adaptation express.

Makonda « C’est comme s’il était là depuis longtemps »

« C’est là qu’on voit que le football est un langage universel : il s’est adapté très rapidement aux joueurs autour de lui. C’est comme s’il était là depuis longtemps. C’est un peu comme dans Tetris, il a constamment comblé des brèches. On l’a vu sur le premier but : Verratti vient prendre le ballon, et dès que Vitinha voit Neymar descendre, il se place en tant qu’attaquant de pointe.

Makonda « Sa connexion avec Verratti est déjà de bon augure »

Il fixe deux Nantais, et ça permet à Neymar de faire la passe qui trouve Messi. Paris n’avait pas de profils qui pouvaient te faire gagner des mètres avec le ballon, avoir cette intelligence adaptative par rapport aux joueurs autour de lui. Après, on a encore senti une petite appréhension, il avait le frein, il n’a pas osé lancer certains coéquipiers en profondeur. Mais c’est normal, ce n’est que son premier match officiel, et sa connexion avec Verratti est déjà de bon augure. »

Auréolé de 42 passes réussies sur 42, le jeune Vitinha a marqué des points. Alors que le PSG avait du mal au milieu la saison dernière, voilà que Luis Campos a déniché un joueur fougueux et peu avare d’efforts. En plus, son intelligence de jeu semble impressionnante, il va là où il y a de la place, sait se placer entre les lignes, joue juste. On peut regretter son absence de prise de risque, notamment dans les passes en profondeur.

Cela explique aussi ses 100 % de passes réussies, là où Marco Verratti, 29 ans, en a raté quelques-unes, mais avec une prise de risque bien plus grande. Mais pour un premier match officiel, c’est extrêmement prometteur. Vitinha semble à l’aise au PSG et prêt pour rendre de grands services à son club. On en redemande. Il doit encore monter en puissance, ce qui augure de très bonnes choses.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG