Restez connectés avec nous
Manchester City/PSG - Guardiola évoque la façon d'aborder le retour, Mbappé et Neymar

Adversaires

Manchester City/PSG – Guardiola évoque la façon d’aborder le retour, Mbappé et Neymar

Ce mardi dans le cadre des demi-finales retours de la Ligue des Champions 2020-2021, le Paris Saint-Germain (2e de Ligue 1) affrontera Manchester City (1er de Premier League) à l’Etihad Stadium avec la mission de renverser la défaite 1-2 de l’aller. Pep Guardiola, entraîneur de l’équipe anglaise, a évoqué cette rencontre (coup d’envoi à 21h, diffusion sur RMC Sporten conférence de presse. Le coach s’est exprimé sur la manière dont son équipe doit entrer dans cette rencontre, les qualités de l’adversaire, l’ambition sur le match, l’incertitude autour de Kylian Mbappé (attaquant de 22 ans), ainsi que l’envie de faire « déjouer » ce dernier et Neymar (attaquant de 29 ans).

Guardiola « On sait que c’est une très bonne équipe mais nous sommes aussi conscients de nos points forts. »

Notre approche du match ?

On est dans un bon moment mais il faut penser à ce qu’il faut faire pour gagner le match de mardi. Voilà notre approche. On a un tout petit avantage et il faut jouer pour gagner cette rencontre.

Le PSG ?

C’est comme jouer contre Madrid, Chelsea, le Barça ou les autres grands clubs d’Europe. On va essayer de minimiser le danger. Je ne veux pas trop en parler car je sais qu’ils peuvent changer leur tactique car leur entraîneur est très intelligent. On ne peut que se concentrer sur nous-mêmes. Il faut attaquer bien et être patient, marquer des buts et essayer de gagner le match.

On a su renverser le match aller ?

On n’a pas trop pensé à cela. Il suffit de faire mardi ce que l’on a fait jusque-là. Le PSG c’est une équipe extraordinaire, des joueurs très créatifs. On sait que c’est une très bonne équipe mais nous sommes aussi conscients de nos points forts. Mardi on va essayer de gagner, c’est simple de savoir ce que l’on a à faire.

Des inquiétudes ?

Peu de choses m’inquiètent. J’essaye de rester calme. Les joueurs se sont bien entraînés, tout le monde veut jouer. Je regarde nos adversaires. Il faut contrôler nos émotions. Une demi-finale retour c’est toujours plus difficile qu’une finale.

Guardiola « Pour le monde du football et ce match, j’espère que Mbappé va jouer. »

Mbappé incertain ?

Je m’attends à ce qu’il joue. Il va jouer, j’en suis convaincu. Je suis content qu’il joue. Pour le monde du football et ce match, j’espère qu’il va jouer.

Un match raté de Neymar et Mbappé à l’aller ?

A mon avis ils ont bien joué, en première période ils étaient exceptionnels. Vous voulez les juger car ils ont perdu? Ils vont bien jouer mardi et selon moi ils ont bien joué à l’aller. On va essayer de les faire déjouer.« , propos relayés par RMC Sport.

Guardiola ne veut donc pas parler d’une gestion possible pour garder l’avance au score ou la crainte de voir le PSG revenir. Il sait que c’est une possibilité, mais il n’est pas question de se concentrer sur ce point. Evidemment, Paris a des qualités et il faudra réussir à les contrer pour se qualifier. C’est justement sur cette idée que le coach de Manchester City se concentre. Il avait été clair depuis le match aller, il ne veut pas changer le style de jeu pour peut-être s’adapter aux Parisiens. La victoire lui donne en partie raison, même si la première mi-temps avait été très difficile pour son équipe.

On se doute que les Citizens continueront avec la même idée. La possession de balle des Skyblues pourrait même être très agaçante pour le PSG s’il ne marque pas rapidement et que les efforts ne sont pas bien faits collectivement. Il faudra clairement tout donner à chaque instant et jouer en équipe pour ne pas subir les passes de l’adversaire. On a vu Paris en est capable. Reste à être dans la mentalité de la première à la dernière minute, sans oublier l’efficacité lors des occasions obtenues.

Et si le PSG parvient à démarrer très fort ce retour, il peut faire douter une équipe de City qui n’est pas habituée à cette situation et encore moins en demi-finale de la Ligue des Champions. Maintenant, chaque équipe peut envisager son scénario idéal. Mais on sait que ce n’est jamais simple. Au moins, Paris peut vraiment croire à la qualification. Il est clair que cela passera par une mentalité pleine d’envie et de solidarité. Il y a ensuite les qualités pour faire mal à City.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires