Restez connectés avec nous
Melero souligne que le PSG n'est pas responsable du "bouleversement inflationniste du football"
©Iconsport

Autour du PSG

Melero souligne que le PSG n’est pas responsable du « bouleversement inflationniste du football »

Victoriano Melero, secrétaire général du Paris Saint-Germain, s’est exprimé lors d’une audition auprès de l’Assemblée Nationale. L’occasion de souligner que le club parisien, malgré certaines critiques, n’est pas le coupable de l’inflation dans le football depuis plusieurs années.

« Le bouleversement inflationniste de l’écosystème du football ne vient pas du PSG mais de la politique des Galactiques du Real Madrid des années 2000. City, Paris ou Monaco, à travers leurs actionnaires, ne sont pas responsables de la situation actuelle. Il faut libérer l’investissement afin de faire émerger de nouveaux acteurs, ce qui n’a pas été le cas par le système du fair-play financier. Ce dispositif a permis aux clubs historiques de se maintenir au très haut niveau. Est-ce qu’on veut un écosystème fermé ? »

En effet, même si le PSG est souvent visé quand il s’agit d’évoquer le problème dans l’argent dans le football, il est bon de rappeler qu’il y a eu de gros investissements, recrutements et salaires bien avant l’arrivée des investisseurs à Paris en 2011. Notamment avec les fameux Galatactiques du Real Madrid. La tendance s’est dessinée de toute façon : l’argent est un argument pour recruter, alors en avoir plus que les autres permet de faire de meilleures offres et donc de recruter. C’est plutôt logique. Il peut tout de même être intéressant de mettre des limites pour éviter l’injustice ou risques économiques pris par les clubs.

Le Fair-Play Financier devait notamment limiter le second élément en évitant que des clubs s’endettent. Le souci étant que cela empêche aussi certains investissements, qui servent aussi les autres clubs que celui visé grâce aux sommes versées lors du mercato. Sans oublier la possibilité de chambouler un peu la hiérarchie, qui est très difficile à perturber maintenant que les grands clubs sont largement établis. Reste à voir si cette déclaration de Melero sera écoutée, ou si elle passera vite aux oublis.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG