Restez connectés avec nous
Ménès souligne l'irrégularité du PSG et de mauvais choix de Pochettino
©Iconsport

Autour du PSG

Ménès souligne l’irrégularité du PSG et de mauvais choix de Pochettino

Pierre Ménès est revenu via son blog les premiers matchs de la 25 journée de Ligue 1 2020-2021 qui se déroule ce weekend et donc notamment sur la victoire du Paris Saint-Germain face à Nice (2-1, retrouvez le résumé ici). Le journaliste de Canal+ a évoqué un succès parisien pas particulièrement convaincant à cause d’une seconde mi-temps « pathétique ».

« Paris a failli. Je me souviens de la façon dont j’avais ouvert mon post de mardi dernier après Barça-PSG, en écrivant qu’il était vain de comparer le PSG version Ligue 1 et le PSG version Ligue des Champions. Cela s’est confirmé hier soir au Parc, avec une équipe parisienne qui s’est fait bouffer par une formation monégasque qui n’a pas joué avec son style habituel mais de façon très défensive et agressive au pressing. 

« c’est dommage quand tu as Verratti, Rafinha voire Draxler sur le banc de commencer avec cet entrejeu. »

Paris a terminé la première période sans se créer la moindre occasion et compte tenu de la compo de départ de Pochettino, je n’étais pas surpris. On le sait que ce milieu Paredes-Herrera-Gueye ne sait pas jouer au ballon. Paredes est bon quand il joue avec Verratti. Et c’est dommage quand tu as Verratti, Rafinha voire Draxler sur le banc de commencer avec cet entrejeu. Et si le Petit hibou était en état de rentrer à la 55e minute, il était en état de commencer le match. Et ce match aurait été différent avec lui d’entrée. Et puis c’est là aussi qu’on s’aperçoit que les absences de Neymar et de Di Maria, qu’on a un peu jetés à la poubelle après la victoire au Camp Nou, sont préjudiciables. »

Il n’y avait rien de simple avec cette réception d’une belle équipe monégasque quelques jours après avoir réussi un déplacement impressionnant à Barcelone. Cependant, on comptait sur le PSG pour montrer qu’il progresse et est capable d’un certain niveau minimum pour enchaîner. Sauf qu’il n’a pas trouvé les forces physiques, la précision ni la créativité nécessaires pour faire une belle performance face au 4e de Ligue 1.

Lequel a fait un match plein d’envie et de discipline tactique. Ce qui pose logiquement des problèmes au PSG, sauf qu’il doit être capable de trouver des solutions. Il reste clairement du travail pour faire mieux, surtout que Monaco n’a pas non plus été impressionnant dans le jeu. Il aurait au moins fallu savoir ne pas prendre de but.

Une autre équipe semblait pensable, mais pas avec Verratti.

Pour ce qui est des critiques de Ménès à propos de la composition, on ne peut qu’aller dans ce sens pour Neymar et Di Maria. On avait été très surpris de voir certains penser que le collectif est meilleur sans eux simplement parce qu’il y a eu la victoire face au FC Barcelone. Et il est vrai qu’il aurait pu être intéressant d’avoir Draxler ou Rafinha pour remplacer Verratti afin de garder un joueur très créatif au milieu. Surtout avec Neymar et Di Maria absents, justement. Mais Herrera peut avoir un certain apport offensif par moments, même s’il a échoué ce dimanche.

En revanche, pour ce qui est l’argument sur l’entrée de Verratti à la 55e minute, c’est presque inquiétant. Ménès n’a-t-il jamais vu un joueur être préservé ? Est-il passé à côté des retours de blessures avec entrées en cours de rencontre ? Ce n’est pas parce qu’un joueur joue au cours d’un match qu’il est au top ou aurait pu être titulaire. Pochettino a bien expliqué qu’il voulait protéger Verratti. 35 minutes et 45 minutes, c’est différent. Surtout entre une entrée en jeu et une titularisation. Ce serait bien d’y faire attention.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG