Restez connectés avec nous
Moulin raconte son échange amusant avec Neymar avant le penalty
©Iconsport

Adversaires

Moulin raconte son échange amusant avec Neymar avant le penalty

Jessy Moulin, gardien de Troyes, a raconté, sur RMC Sports, une anecdote sympathique qui s’est passé durant le match nul, 2-2, entre les siens et le Paris Saint-Germain, ce dimanche en clôture de la 36e journée de Ligue 1 (voir le résumé de PSG/Troyes ici). Il explique ce qu’il a dit à Neymar avant que le brésilien ne tire le penalty et c’est hilarant. Un moment sympa dans un match de football. Par la suite, il est aussi revenu sur les chambrages dont il a été victime par les supporters parisiens, mais sa réaction est bienveillante.

Moulin « Il n’a pas voulu me donner d’indice donc je suis resté au milieu. Et il tire super bien »

« Je viens le voir et je lui dis: « Tu sais que si j’arrête le penalty, je suis une star? » Il rigole et je lui dis: « Stp, dis-moi au moins le côté où tu vas tirer. Il y a ma mère, mon père, mes frères, ma femme qui regardent et j’aimerais bien qu’ils soient fiers de moi ». Donc il a rigolé et il m’a dit: « Choisi un côté toi ». J’ai répondu: « Toi, dis-moi » . Il n’a pas voulu me donner d’indice donc je suis resté au milieu. Et il tire super bien.

Visiblement ils connaissent bien ma mère… enfin non, ils ne connaissent pas ma mère je pense (rire). Ils ont parlé un peu de ma famille, donc voilà, c’était pour les remercier tout simplement et leur montrer qu’on était heureux.»

On aime ce genre d’anecdotes. Moulin a fait preuve d’humour pour déstabiliser Neymar. Son discours pour savoir où allait tirer le brésilien est hilarant. On ne sait pas souvent ce qui se dit sur le terrain, mais cela montre aussi que tout n’est pas toujours dans la brutalité ou dans les insultes. C’est bon enfant et cela fait du bien. 

Finalement, il fallait plus pour déstabiliser l’un des meilleurs tireurs de penaltys au monde, mais la séquence restera elle bien présente. Pour la seconde partie, avec le chambrage dont a été victime, le gardien troyen, sa réaction est une nouvelle fois magique, il connaît le milieu et sait que c’est habituel de se faire chambrer, il n’en rajoute pas, mais montre qu’il a bien entendu. C’est une belle histoire dans un match sans saveur. Il fallait bien cela pour nous réveiller ce lundi matin.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Adversaires