Restez connectés avec nous
Noël Le Graët espère bien plus de 5 000 supporters dans les stades pour la reprise
©IconSport

Autour du PSG

Noël Le Graët espère bien plus de 5 000 supporters dans les stades pour la reprise

Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football depuis 2011, a répondu aux questions du Figaro dans une interview publiée ce mercredi matin. L’occasion d’évoquer le possible retour des supporters dans les stades de football en France pour la reprise fin juillet/début août, avec d’abord les finales de Coupe de France (entre le Paris Saint-Germain et l’AS Saint-Etienne) et de Coupe de la Ligue (entre le PSG et l’Olympique Lyonnais). Il ne cache pas l’espoir d’avoir plus de 5 000 supporters, voire un Stade de France plein.

« Nous sommes d’accord avec les responsables de la LFP. Nous écouterons l’État. Mais je souhaite que les finales de Coupe de la Ligue et de Coupe de France se jouent ­devant plus de 5 000 spectateurs, puisque nous sommes tous mieux portants et qu’elles le méritent. Je souhaite aussi que le championnat ait lieu avec davantage de spectateurs à partir de la fin août.

Le Graët « Je vais être excessif… Cela me semble possible. »

Utopique de croire à un Stade de France plein pour les finales ?

Je vais être excessif… Cela me semble possible.

Si j’ai l’espoir d’être entendu ?

Écoutez, il y a deux mois, la décision de l’État était : ‘À partir de septembre, vous pourrez jouer devant 5 000 personnes’, je ne vois pas pourquoi on ne gagnerait pas un mois compte tenu de l’amélioration de la situation. Je le répète, nous appliquerons les consignes. Si c’est non, ce sera non et je ne ferai pas de comédie. »

Comme la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a indiqué il y a peu que les matchs devraient reprendre avec des supporters, on peut toujours espérer avoir un certain nombre dans les tribunes pour les premiers matchs. On serait très surpris qu’il soit possible qu’un stade soit plein. Mais ce pourrait déjà être bien mieux qu’avec un huis clos.

C’est l’avantage d’avoir arrêté la Ligue 1 2019-2020 tôt pour préparer la suite. Une prudence qui permet de donner la priorité à la santé de chacun tout en pouvant réfléchir calmement à un moyen d’éviter d’avoir une longue série de matchs dans des stades vides (ce contre quoi de nombreux supporters avaient protesté). Reste maintenant à voir ce qui sera possible dès la reprise. Car il faut garder une certaine prudence.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG