Restez connectés avec nous
OM/PSG - Rongier souligne que Paris "n'aime pas défendre"
©Iconsport

Adversaires

OM/PSG – Rongier souligne que Paris « n’aime pas défendre »

Ce dimanche, dans le cadre de la 11e journée de Ligue 1 2020-2021, le Paris Saint-Germain (1er) affrontera l’Olympique de Marseille (3e) au Stade Vélodrome. Valentin Rongier, milieu de 26 ans de l’équipe marseillaise, s’est exprimé en conférence de presse à propos de cette rencontre (coup d’envoi à 20h45, diffusion sur Amazon Prime). L’occasion d’évoquer l’appui des supporters, la possibilité de réussir un joli coup face aux Parisiens, la course au titre et la puissance et financière du PSG.

Rongier « Collectivement, on est forts aussi. C’est à ce niveau là qu’il faudra rivaliser. »

L’aide du Vélodrome ?

Que ce soit le Classico ou pas, le stade est en feu et ça nous aide beaucoup. La pression est positive, c’est un super match à jouer. On sait l’importance qu’il a. Mais on n’a pas de pression liée au fait que le stade soit plein.

Quel sentiment avant le match ? 

L’effectif du PSG chaque année est l’un des meilleurs d’Europe. Ils ont des individualités qui peuvent faire la différence à tout moment. Collectivement, on est forts aussi. C’est à ce niveau là qu’il faudra rivaliser. Et même être meilleur.

Messi ?

C’est pour moi le meilleur joueur du monde, mais ce week-end l’objectif sera de le museler un maximum.

Ronger « Ce qui m’importe, c’est qu’on ait un championnat attractif. »

Le titre promis au PSG ?

Non, on est encore au début de la saison. Il fait un beau parcours pour l’instant, mais il peut se passer beaucoup de choses dans le foot. On peut réussir à les déstabiliser, notamment si on arrive à avoir le contrôle du jeu. C’est une équipe qui n’aime pas défendre. On a gagné au Parc des Princes, il y a deux ans. C’était déjà un bel exploit collectif. Mais, je suis certain qu’on peut faire quelque chose ce week-end.

Gêné par l’argent du PSG ?

C’est une question un peu complexe. Ce qui m’importe, c’est qu’on ait un championnat attractif. C’est aussi grâce au fait que des superstars viennent dans notre championnat. C’est très important pour nous, mais aussi pour les petits clubs qui ont des revenus grâce à ça. Moi, ça ne me dérange pas. », propos relayés par RMC Sport.

Un discours finalement plutôt classique et normal avant un Classico. Rongier ne peut pas cacher que le PSG a de grands joueurs et qu’il faudra faire une grande performance en équipe pour espérer s’imposer. Il ne faudrait pas aller jusqu’à dire que le collectif suffira, mais ce sera essentiel. D’ailleurs, on attend des ) Parisiens d’afficher plus de régularité sur cet aspect. Ils ne pourront pas toujours gagner sur quelques fulgurances. Encore moins face à l’OM, qui sera forcément particulièrement motivé.

On sait que les Marseillais, poussés par leurs supporters, vont mettre énormément d’intensité dans le jeu et les duels. Le PSG devra être prêt à répondre, sans aller dans l’excès comme on a pu le voir plusieurs fois ces dernières années. C’est un match pour montrer un progrès collectif, dans la solidarité comme la qualité du jeu

Enfin, on apprécie de voir Rongier éviter la critique facile de l’argent du PSG. C’est pourtant un classique. Mais il a été honnête : l’essentiel est de voir que cela profite au football français. Lequel aura plusieurs stars sur le terrain pour sa plus belle affiche.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires