Restez connectés avec nous
PSG/Angers - Les tops et flops : Mbappé, Bernat, but, Icardi...
©Iconsport

Autour du PSG

PSG/Angers – Les tops et flops : Mbappé, Bernat, but, Icardi…

Ce vendredi soir, le Paris Saint-Germain s’est imposé 2-1 (voir résumé ici), contre Montpellier lors de la 10e journée de Ligue 1. Le PSG a globalement dominé le match pour ce qui est de la possession du ballon, mais a peiné à renverser l’ouverture du score concédé en première période. On vous présente les tops et les flops de cette victoire.

Les Tops –

Kylian Mbappé :

Son match est loin d’être parfait, il y a plusieurs pertes de balle sur des tentatives compliquées et inutile, il y a eu du déchet. Cependant, après ses fameuses interviews et en sortie de trêve internationale, il a bien aidé le PSG en étant décisif (passeur décisif et buteur). C’est forcément utile. La joie affichée sur les buts, ainsi que ses applaudissements lors de la sortie permettent aussi de continuer sur quelque chose de très positif.

Juan Bernat :

Un peu plus d’un an après sa blessure, le latéral gauche de 28 ans est enfin revenu. Il a manqué de précision dans les centres, mais c’est dur de lui en vouloir après une telle absence. On retient surtout son énergie et la qualité technique dans les combinaisons. Sans oublier son sens du jeu qui fait du bien. Un retour réussi, c’est encourageant pour la suite.

La victoire :

Elle n’est pas particulièrement brillante ou glorieuse, mais elle est bien là. Cela permet d’avancer sereinement et de prendre des points. L’équipe n’a rien lâché et est allée chercher son succès. Une envie qui faut du bien alors que le contexte n’était pas simple.

Pas de blessé :

Il ne faut jamais oublier ce point, surtout dans cette période à la sortie de la trêve qui est dangereuse. Cela doit permettre de travailler et d’aligner la meilleure équipe possible ensuite.

Les flops –

Le but encaissé :

Encore une fois, le PSG prend un but cette saison. Cela devient une mauvaise habitude. Là, cela vient suite à une perte de balle alors que l’animation offensive était manquante et sur un contre qui a semblé trop simple pour l’adversaire. Le PSG doit encore progresser

Le manque d’animation et de combinaisons :

Il y a eu quelques moments de mieux, mais globalement Paris a souvent joué avec un rythme très faible. Soit parce qu’il manquait du mouvement, soit parce que le porteur du ballon jouait trop doucement. On peut dire que la reprise après trêve est compliquée, mais ce sentiment est trop fréquent cette saison.

Les tirs à côté :

Le PSG a tout de même eu des occasions, mais, comme presque à chaque match, il a manqué de l’efficacité. On le voit notamment aux 2 tirs cadrés sur 13. Ce sont 2 de plus que contre Rennes, mais c’est toujours trop peu.

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG