Restez connectés avec nous
PSG/City - Rai analyse la prise de contrôle des Citizens et évoque le retour
©Iconsport

Autour du PSG

PSG/City – Rai analyse la prise de contrôle des Citizens et évoque le retour

Malheureusement, mercredi dernier le Paris Saint-Germain n’a pu s’imposer sur sa pelouse face à Manchester City en demi-finale aller de la Ligue des Champions. Mais pour les Parisiens défaits 1-2 (retrouvez le résumé ici) à domicile, l’espoir reste de mise, notamment par ce qu’ils ont montré en première mi-temps. C’est notamment l’avis de l’ancien capitaine emblématique du PSG, la légende brésilienne Rai, comme il l’a expliqué sur beIN SPORTS :

Rai « on garde toujours l’espoir pour le match retour mais en sachant que ça va être très difficile. »

Mon analyse ?

Le PSG a fait une première mi-temps, tout le monde le sait, extraordinaire. Ce qui était le plus impressionnant ce n’était pas seulement la performance du PSG, la façon de jouer et le but, mais surtout c’est rare de voir City subir face à un adversaire comme ils l’ont fait en première mi-temps.

Après, c’est normal qu’ils deviennent plus agressifs car ils étaient surpris. Le PSG n’a pas tenu, même si on voit que les buts encaissés qui décident le résultat sont liés au hasard ou au manque d’attention. De toute façon, City a montré tout son potentiel, tout ce qu’ils font depuis des années. Il y a un rythme de jeu que les joueurs connaissent par cœur. C’est difficile de tenir. Mais c’est vrai qu’on aurait pu faire mieux quand on voit la première mi-temps du PSG avec la qualité de ses joueurs, ce qu’ils ont fait contre City, on garde toujours l’espoir pour le match retour mais en sachant que ça va être très difficile.

Rai « Au niveau collectif et tactique, City est sans doute une des équipes les plus fortes. »

City plus fort que le PSG ?

Au niveau collectif et tactique, City est sans doute une des équipes les plus fortes. On connaît tous le génie qu’a Guardiola, avec tous les joueurs qu’il a pour changer le match, ou d’un match à l’autre, en gardant le même niveau. Tous ses joueurs savent ce qu’ils doivent faire. C’est difficile d’arriver à leur niveau. Ce n’est pas seulement par rapport au PSG mais également avec la plupart des clubs, City est un peu au-dessus à ce niveau-là. Mais bien sûr qu’il y a des qualités au PSG qui permettent de faire mal, comme on l’a vu en première mi-temps.

Rai « ce qui a fait la différence, c’est le physique et les erreurs de passes à la sortie du ballon du PSG. »

Un problème physique ?

Bien sûr que ça a joué au niveau physique surtout avec la façon dont City a joué en seconde mi-temps. Avec la première période que le PSG a faite, les joueurs ont dû faire des efforts en courant encore plus par rapport aux matchs face à d’autres équipes.

Mais je crois que cela se joue à pas grand-chose quand on voit ce que le PSG a fait contre le FC Barcelone, le Bayern et contre City. Ce sera dur, bien sûr. Le changement, c’est qu’à la mi-temps, City a récupéré cette confiance et le PSG c’était le contraire. À chaque fois que City essayait quelque chose en première mi-temps, on voyait le marquage fort du PSG, qui jouait en plus avec le ballon.

Pour moi ce qui a fait la différence, c’est le physique et les erreurs de passes à la sortie du ballon du PSG en deuxième période. Si on gardait la qualité de la première mi-temps avec le ballon, le physique ce serait moins difficile aussi.”

Etincelants la première heure de jeu, les Parisiens, menés par Mauricio Pochettino ont joué en avançant, sur de leur football et de leur qualité. Mais après avoir manqué plusieurs fois le coche pour enfoncer le clou et creuser l’écart, ils ont été, comme cela est déjà arrivé plusieurs fois pour ne pas dire souvent, rejoint puis dépassé sans pouvoir revenir.

Finir la rencontre à 10 contre 11 n’a pas non plus aidé le PSG à revenir à égalité, mais on pourra noter qu’une fois encore, il a su se mettre en danger tout seul, restant encore à ce jour, son pire ennemi. Mais si la précision et l’efficacité sont de retour dans le camp parisien pour le match retour mardi prochain, alors nul doute que les Rouge et Bleu auront des arguments à faire valoir.

 

 

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG