Restez connectés avec nous
PSG/Clermont - Gastien remercie Paris pour ses stars et pense à "gagner" en jouant
©Iconsport

Adversaires

PSG/Clermont – Gastien remercie Paris pour ses stars et pense à « gagner » en jouant

Ce samedi (coup d’envoi à 17h, diffusion sur Amazon Prime), le Paris Saint-Germain (1er) sera sur sa pelouse du Parc des Princes pour affronter Clermont (3e) dans le cadre de la 5e journée de Ligue 1. Pascal Gastien, entraîneur du club clermontois, s’est exprimé à propos de cette rencontre en conférence de presse. Il a notamment évoqué la particularité de ce match, sa reconnaissance envers le travail fait par le PSG qui est positif pour le football français et la façon dont son équipe doit aborder ce déplacement. Il faudrait une certaine dose de « peur », mais aussi une vraie volonté de jouer au football.

Gastien « Pour le football français, c’est extraordinaire. »

« C’est un match à part. C’est un petit peu particulier. Après, je n’ai pas senti de crispation, ni quoi que ce soit à l’entraînement. On a été studieux, comme d’habitude. On a été perturbé par le départ de nos internationaux. On n’a pas l’habitude d’en avoir autant, il a fallu gérer ça. On est prêt. Pour moi, il est très facile à préparer. On a tout à gagner en allant là-bas, c’est clair.

Une déception de voir certaines stars absentes ?

Déception, non, car ils restent encore de très bons joueurs à Paris. On va affronter une grosse équipe. On est concentré sur le match. Notre objectif, c’est d’essayer de grappiller des points à Paris. Que Messi soit là ou pas… Moi, je suis extrêmement content. Je ne remercierai jamais assez le PSG de nous amener ce genre de joueurs. Que ce soit Messi, que ce soit Neymar. Pour le football français, c’est extraordinaire. Après, s’ils ne jouent pas, ça ne va pas me chagriner. Après, on sait que ça va être très compliqué.

Gastien « on a qu’une seule chance d’atteindre notre objectif, c’est de jouer notre football. »

Il ne faut pas qu’on soit crispés, mais il faut qu’on ait une certaine appréhension quand même. Les équipes qui disent qu’elles n’ont pas peur… C’est dangereux. Ce match-là doit nous donner de l’énergie positive. Si on n’a pas peur du PSG, ça ne va pas bien se passer. On ne doit pas avoir peur de jouer notre jeu, mais on ne peut pas partir à l’abordage face à une équipe comme ça.

On ne peut pas rester 90 minutes à attendre derrière. Automatiquement, il y a un joueur qui fera la différence chez eux. Je ne pense pas que ce soit le meilleur moyen pour mettre le PSG en difficulté. Je pense qu’on a qu’une seule chance d’atteindre notre objectif, c’est de jouer notre football. En tout cas, on va jouer pour gagner. C’est une certitude. On va essayer de se donner les moyens de le gagner. On sait qu’il y a beaucoup de travail. », propos relayés par La Montagne.

C’est toujours quelque chose de spécial pour club de Ligue 1 d’aller au Parc des Princes, puisque c’est un stade important en France. Il y a en plus depuis plusieurs années une très belle équipe à y affronter. Alors le sentiment doit être particulier pour Clermont, qui dispute sa première saison dans la 1ere division. Même si les adversaires veulent souvent minimiser cette approche particulière, il y a sans doute un quelque chose dans l’atmosphère durant la semaine. Cela a pu être le cas au sein du groupe clermontois.

Maintenant, cela n’empêche pas de bien préparer la rencontre et de faire une belle performance en plus. Il peut même y avoir une motivation en plus. On voit souvent les adversaires des Parisiens faire un match particulièrement abouti, pour être bien moins performants le weekend suivant. Certains diront qu’il faut y aller sans peur et ne pas réfléchir. C’est intéressant de voir Gastien tenir un discours un peu différent. Il ne s’agit pas de trembler, mais simplement d’avoir une certaine prudence. Le tout en ayant l’envie de jouer malgré tout. Mais sans doute pas n’importe comment. Clermont pourrait rester sur son idée d’essayer de garder un peu le ballon et de vraiment jouer, sauf que l’on peut penser que l’équipe ne jouera pas particulièrement haut.

Ce qui a du sens face à Paris, contre qui le moindre espace laissé peut faire très mal. Surtout si les meilleurs joueurs offensifs sont présents. C’est un grand défi d’affronter le PSG. Là aussi, certains aimeraient que l’écart entre les effectifs soit moins grand, mais Gastien retient surtout que le projet du PSG est une chance pour le football français. Lequel doit surtout en profiter avec des matchs particuliers et la possibilité pour chacun club d’en profiter pour grandir au fil des années avec de meilleurs revenus et une attractivité accrue de la Ligue 1.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires