Restez connectés avec nous
PSG/Dortmund - Watzke voit la pression sur Paris et évoque les fonctionnements différents des deux clubs

Adversaires

PSG/Dortmund – Watzke voit la pression sur Paris et évoque les fonctionnements différents des deux clubs

Hans-Joachim Watzke, directeur général du Borussia Dortmund, s’est confié au micro de RMC Sport dans un entretien diffusé ce mardi. L’occasion d’évoquer le 8e de finale retour de la Ligue des Champions contre le Paris Saint-Germain au Parc des Princes, avec l’avantage qu’a le club allemand au niveau de la pression. Il est aussi question des gestions très différentes dans les deux clubs.

Watzke « cela reste du 50-50. »

« Quelle équipe a le plus besoin de se qualifier ?

Je pense que c’est le PSG. C’est clair, le PSG a des moyens financiers bien plus importants que le Borussia Dortmund. J’aurais plutôt dû dire que l’Etat du Qatar a bien plus de possibilités que Dortmund. Et je sais que leur plus grand rêve est de remporter la Ligue des champions. Pour nous, ce serait super d’aller en quart de finale mais nous n’avons pas la même pression que Paris

Nous avons un avantage psychologique ?

Un petit peu car nous avons gagné le match aller. Et la pression ne sera pas sur nos épaules. Elle sera davantage sur celles du PSG. Cela dit, ils ont un potentiel offensif incroyable. Ils ont 5 joueurs de classe mondiale. C’est pour cette saison que cela reste du 50-50.

Notre performance a pu surprendre les joueurs du PSG ?

Je ne pense pas…Enfin peut-être un peu, car deux joueurs sont arrivés en janvier. Erling Haaland et Emre Can ont modifié notre équipe. Mais le PSG savait tout ça et l’entraîneur Thomas Tuchel le savait très bien aussi. 

Watzke « Le Borussia a choisi une autre voie, une philosophie démocratique. »

Les supporters du Borussia disent que le PSG est l’opposé de Dortmund ? 

Tous les supporters de Dortmund ne désirent qu’une chose : être partie prenante de ce club. Pas des clients. Et ils ont le sentiment qu’à Paris, les supporters sont plus des clients que des acteurs. Il y a un seul propriétaire avec beaucoup d’argent. Il dirige le club en prenant toutes les décisions. Le Borussia a choisi une autre voie, une philosophie démocratique. Les membres du club sont des acteurs, des amis et non des clients.

Le PSG n’est pas démocratique ?

Mais c’est normal. Si vous n’avez qu’un seul actionnaire et qu’il prend toutes les décisions, ce n’est pas démocratique. La voie qu’a choisi le PSG est semblable à celle de certains clubs en Angleterre, en Italie. C’est tout à fait acceptable. Mais c’est un chemin bien précis qui mène à Rome. Nous en avons choisi un autre. »

On peut comprendre le point de vue de Watzke, même si ce serait aussi une vraie déception pour Dortmund de ne pas se qualifier. Mais la pression n’est sans doute pas la même pour le club allemand, même avec une victoire à l’aller. Le fait que le PSG ait eu des échecs humiliants ces dernières années joue forcément. On sait tous très bien que l’élimination amènerait encore de grands questionnements et sans aucun doute du changement. La remarque du dirigeant allemand sur l’argent est moins utile, mais c’est aussi un classique, alors on s’y fait.

Il faut tout de même noter qu’il souligne bien que la stratégie parisienne n’est pas mauvaise, c’est juste une autre façon de faire. Et on peut respecter le fonctionnement de Dortmund. Il y a tout de même quelques critiques glissées ici avec des supporters « clients ». Malheureusement, le Parc des Princes ne pourra pas montrer le rôle des amoureux du club. Même si on a encore l’espoir qu’ils arrivent à se faire entendre sous l’impulsion du Collectif Ultras Paris.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

1 Comment

  1. FlgCorp IronKeisyWear

    10 mars 2020 at 19:39

    le genre d itw SANS intérêt rempli de jalousie a parler du qatar sur un clin économiquement viable et certifié

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Adversaires