Restez connectés avec nous
PSG/Lens - Gradit n'est pas "d'accord avec Leonardo" et salue le match de l'arbitre
©IconSport

Adversaires

PSG/Lens – Gradit n’est pas « d’accord avec Leonardo » et salue le match de l’arbitre

Jonathan Gradit, latéral de 28 ans du RC Lens, est revenu en conférence de presse sur l’arbitrage lors du match entre le Paris Saint-Germain et Lens, remporté par les Rouge et Bleu, 2-1 lors de la 35e journée de Ligue 1 jouée ce samedi après-midi (voir résumé ici). Il ne comprend pas pourquoi Leonardo, le directeur sportif parisien, est monté au créneau pour critiquer l’arbitre qui selon lui a fait un bon match.

Gradit « Neymar est celui qui obtient le plus de fautes »

« Je ne suis pas d’accord avec Leonardo. L’arbitre a fait un bon match je trouve, il fait partie de ceux qui communiquent le plus avec les joueurs, c’est à souligner. Neymar est celui qui obtient le plus de fautes. »

Gradit a fait trois fautes dans ce match, Neymar en a subi sept qui ont été sifflées. Et heureusement, car Neymar a été une nouvelle fois très chahuté. Combien de fautes auraient pu être données aux Parisiens sur des fautes sur Neymar, attaquant de 29 ans ? Dans ce match, certainement plus que sept. Leonardo est monté au créneau, car il n’a pas apprécié que Neymar subisse autant de fautes, sans pour autant que l’arbitre ne sorte les cartons jaunes. Deux seulement pour les Lensois qui ont commis tout de même 16. Et toutes n’ont pas été sifflées, comme la dernière qui est pourtant évidente (vidéo en fin d’article).

 Neymar a une mauvaise réputation, mais il a clairement les mêmes droits que les autres joueurs. Il n’y a pas à interpréter ses chutes, si la faute est avérée elle doit être sanctionné et surtout afin d’éviter que cela se reproduise, pour l’intégrité d’un joueur, l’arbitre à le droit de sortir son carton jaune. Sous prétexte qu’il a une pancarte de joueur qui tombe facilement, on lui accorde moins de fautes?

Leonardo n’a pas apprécié et cela s’est entendu dans le stade. Gradit défend l’arbitre et cela peut se comprendre, il est sur le terrain, le football est un sport de contacts et ce n’est pas son rôle premier de juger les fautes commises par lui ou ses partenaires. Clairement le brésilien n’a pas été ménagé et cela peut inquiéter à l’approche d’un match de Ligue des Champions décisif. Alors, oui, Neymar provoque, oui, il en fait un peu trop, mais cela fait partie des règles du jeu, chacun joue avec ses qualités, les fautes sont elles répréhensibles, mais il semblerait qu’en ce qui concerne le numéro 10 brésilien, il y ait un laxisme incompréhensible qui pourrait mettre son intégrité physique en danger.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires