Restez connectés avec nous
PSG/Monaco - Kovac regrette le manque de réalisme, "on a été malheureux avec le poteau"
©IconSport

Autour du PSG

PSG/Monaco – Kovac regrette le manque de réalisme, « on a été malheureux avec le poteau »

Niko Kovac, entraîneur de l’AS Monaco, s’est arrêté, ce dimanche soir, au micro d‘Amazon après la victoire du Paris Saint-Germain contre son équipe, 2-0 (voir le résumé vidéo de PSG/Monaco ici), comptant pour la 18e journée de Ligue 1. Il a notamment évoqué ses regrets de ne pas avoir su marquer et utiliser les espaces. Contre Paris ça se paye directement. 

Kovac « vous devez concrétiser les occasions que vous avez. »

Est-ce que vous avez des regrets ?

Oui quand vous jouez à Paris, vous devez concrétiser les occasions que vous avez. On a eu deux occasions en première période, on a été malheureux avec le poteau. Le PSG aime jouer de l’arrière et nous on a voulu presser. Lors des matchs précédents, on arrivait à marquer lorsqu’on avait quelques occasions, là on n’a pas réussi à la faire.

On a eu des occasions ensuite avec Maripan, mais quand vous jouez à Paris et que vous ne marquez pas, c’est vraiment très difficile. Particulièrement quand vous avez le penalty au départ.

On n’a pas vu la même chose en seconde mi-temps, qu’est-ce que vous avez demandé à votre équipe après la pause ?

Oui, la deuxième période ne s’est pas déroulée comme on l’espérait. Si on avait marqué un but, ça aurait fait 2-1 et l’adversaire aurait été plus nerveux mais on n’a pas été suffisamment agressif. Nos attaquants, n’étaient pas connectés avec le reste de l’équipe.

Et quand Paris a le ballon, ils ont de telles qualités pour passer d’un côté à l’autre, ça a été difficile pour nous, mais c’est difficile de ressortir en seconde période comme on l’avait fait précédemment.

Kovac « On a eu beaucoup d’espace, mais on n’a pas réussi à l’utiliser. »

Ben Yedder était titulaire, ne regrettez vous pas ce choix par rapport à Boadou qui aurait pu prendre la profondeur ?

Non je pense qu’en première période ça a été bien. Wissam a bien combiné avec Sofiane Diop, il a attaqué, il défendait, mais quand vous êtes à 2-0, contre le PSG contre vous, il y a moins de structure, moins de discipline, ça s’ouvre plus pour les autres et donc il aurait pu y avoir plus d’espaces, notamment pour nous, mais on n’a pas été capable de les utiliser. On a eu beaucoup d’espace, mais on n’a pas réussi à l’utiliser comme on aurait pu et dû le faire.

Encore deux matchs, notamment le Red Star, vous connaissez ?

Je connais celui de Belgrade (rires). Non, je connais, celui-ci aussi, je suis le foot français, Paris FC, Red Star, sont d’autres clubs de Paris, on revient ici dans une semaine.

 

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG