Restez connectés avec nous
PSG/Montpellier - Les tops et flops du match : défense, milieux et occasions
©Iconsport

Autour du PSG

PSG/Montpellier – Les tops et flops du match : défense, milieux et occasions

Ce samedi soir, le Paris Saint-Germain s’est imposé 2-0 (voir résumé ici), contre Montpellier lors de la 8e journée de Ligue 1. Le PSG a globalement dominé le match, mais sans être efficace. Au moins la victoire est là et elle est méritée. On vous présente les tops et les flops de cette victoire.

Tops –

Marquinhos/Kimpembe, montée en puissance de la charnière centrale.

Paris n’a pas toujours été flamboyant dans le jeu et Keylor Navas (gardien de 34 ans) a dû repousser quelques frappes, mais le PSG a tout de même été globalement solide. C’est grâce aux efforts du collectif en partie, évidemment, puisque la défense ne peut pas tenir seule. Cependant, il faut souligner que les défenseurs centraux Marquinhos (27 ans) et Presnel Kimpembe (26 ans) semblent monter en puissance. Notamment avec une très bonne gestion de la profondeur et des duels. Cela en ne laissant pas un attaquant se mettre face au jeu pour enchaîner. Un retour en forme du duo qui fait du bien.

Herrera et Gueye, le PSG peut compter sur eux.

Il a surtout été question des stars et de l’attaque durant l’été, mais sur ce début de saison il est clair que les milieux Ander Herrera (32 ans) et Idrissa Gueye (32 ans) sont essentiels. Autant dans le travail défensif que les buts. Hier soir, c’était au tour de Gueye de mettre un très beau but alors que Herrera en est passé tout près. Les milieux parisiens osent enfin tirer et cela fait du bien. D’autant plus alors que les attaquants sont un peu en panne (point évoqué plus bas).

Des phases avec beaucoup d’occasions.

Tout n’a pas été parfait, mais il y a des périodes dans le match durant lesquelles les Parisiens ont enchaîné les occasions de but. C’est positif, même si trop peu sont allées au fond. C’est déjà bien de savoir créer les situations intéressantes.

Pas de blessé.

C’est un point important pour un groupe qui doit toujours monter en puissance et avant d’affronter Manchester City mardi dans le cadre de la 2e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. L’infirmerie ne voit pas de joueur arriver et elle pourrait même se vider, si tout va bien pour Lionel Messi (attaquant de 34 ans) et Marco Verratti (milieu de 28 ans).

Flops –

Une inefficacité impressionnante.

Si le PSG a dû attendre les dernières minutes pour enfin mener de plus d’un but, c’est en partie parce qu’il a réussi à gâcher ses opportunités de marquer. Le match parisien n’a pas été parfait à côté de cela, mais il y a eu bien assez d’occasions pour creuser l’écart. Sauf que les attaquants semblent être dans une période de doute, avec de moins bons choix et un manque de réussite dans le geste. La confiance peut vite revenir, et il le faudra.

Des périodes creuses.

Si les occasions étaient rentrées, le PSG aurait été plus tranquille et les moments de moins bien ressembleraient plus à de la gestion. Mais c’est difficile de le voir ainsi à 1-0. Surtout qu’il ne s’agissait pas de simplement garder le ballon. Au contraire, il y a eu des phases de plusieurs minutes durant lesquelles les joueurs étaient moins précis techniquement et moins incisifs dans les duels. C’est une irrégularité à régler pour remplir tous les objectifs.

Bernat et Ramos toujours pas là.

On s’y habitude presque trop, mais les deux défenseurs espagnols n’étaient pas dans le groupe. Rien de gravissime pour le moment, sauf qu’il faudra qu’ils jouent et montent en puissance afin de vraiment pouvoir aider le PSG cette saison. Le plus tôt sera le mieux, mais il n’y a toujours pas de date.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG