Restez connectés avec nous
PSG/OL - Génésio "on a su mettre en difficulté cette équipe de Paris...La moindre défaillance se paye très cher"

Adversaires

PSG/OL – Génésio « on a su mettre en difficulté cette équipe de Paris…La moindre défaillance se paye très cher »

Bruno Génésio, entraîneur de l’Olympique Lyonnais, était en conférence de presse après la défaite soir au Parc des Princes contre le Paris Saint-Germain (5-0) dans le cadre de la 9e journée de Ligue 1. S’il a quelques grands regrets, le coach rhodanien souligne qu’il y a aussi du positif.

« Je dirai qu’on en a été plus proche pendant une heure de jeu, on a su mettre en difficulé cette équipe de Paris, il faut concrétiser lorsqu’on a des temps forts. On sait ensuite que la moindre défaillance tactique se paye très cher face à des attaquants avec des telles qualités technique et de vitesse.

Il faudra tirer les enseignements de cette lourde défaite. Il faut avoir davantage de maturité, arrêter d’attaquer à 7 et de libérer les espaces dans le dos à 3-0 pour livrer notre charnière centrale comme on l’a fait. Ça aurait pu être une addition plus chère, je crois qu’il faut être lucide et former un bloc beaucoup plus dense. C’est aussi le défaut de la jeunesse de notre équipe.

on a eu les occasions pour revenir au score, ça aurait été mérité’

(…) J’ai aimé qu’on aille récupérer les ballons haut et je pense qu’on a eu les occasions pour revenir au score, ça aurait été mérité. Mais dans ces matches il faut concrétiser les temps forts, ce que je regrette c’est qu’on n’a pas su reformer un bloc plus bas après avoir encaissé le troisième but. »

S’il peut sembler étranger de voir autant de positif dans une défaite 5-0, Génésio a pourtant de bonnes raisons. Pendant 60 minutes, Lyon a tenu tête. Même si les Parisiens n’était pas au mieux en première période, cela peut être une satisfaction. Il y avait de quoi craindre le 1-1 (ou l’espérer, ça dépend du camp). Il a même fallu un très bel arrêt de Gianluigi Buffon pour l’éviter.

Ensuite, comme le dit le coach lyonnais, des erreurs ont été payées très cher. Pourtant, Kylian Mbappé (attaquant de 19 ans) a mis du temps à régler sa finition. Mais il a fini par enchaîner 4 buts, en partie grâce au superbe travail de Neymar (attaquant de 26 ans). Mais aussi parce que Lyon a pris le pari de défendre très haut. Ce qui est très risqué face à ce jeune prodige très rapide. Lyon a donc des choses à corriger, mais a longtemps montré un beau visage. Le PSG doit d’ailleurs encore travailler pour mieux défendre et maîtriser la rencontre face à un très bon adversaire.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires