Restez connectés avec nous
PSG/OM - Chapron valide le choix de Letexier sur le penalty avec la loi

Autour du PSG

PSG/OM – Chapron valide le choix de Letexier sur le penalty avec la loi

Tony Chapron, ancien arbitre de haut niveau, a donné son avis sur Canal +, sur les choix de François Letexier, arbitre de la victoire parisienne, 2-1, dimanche soir au Parc des Princes lors de 32e journée de Ligue 1. Il souligne, texte de loi à l’appui, il y avait bien main de Valentin Rongier, milieu de l’Olympique de Marseille, sur l’action du penalty. Notons que le règlement a changé il y a peu en 2022.

« Dès lors qu’on agrandit sa surface corporelle, on se met en danger. Le fait que le ballon touche la cuisse avant n’a pas d’incidence. Le règlement a été réécrit et en 2022, c’est comme ça. Avec le texte de loi, c’est très cohérent. Il y a faute si un joueur touche le ballon du bras ou de la main en ayant artificiellement augmenté la surface couverte par son corps.

Chapron « L’arbitre n’a d’autres choix que de siffler »

Il est considéré qu’un joueur a artificiellement augmenté la surface couverte par son corps lorsque la position de son bras ou de sa main n’est pas une conséquence du mouvement de son corps dans cette situation spécifique ou n’est pas justifiable par un tel mouvement. En ayant son bras ou sa main dans une telle position, le joueur prend le risque de toucher le ballon avec ces parties du corps et ainsi d’être sanctionné. Il aurait fallu qu’il ait les bras dans le dos, et cela l’empêche ainsi d’être sanctionné. Il a pris le risque d’être sanctionné, et quand le ballon lui touche le bras, l’arbitre n’a d’autres choix que de siffler »

La sortie de Pablo Longoria était peut-être prématurée, il était sûrement mal informé sur les règlements, ce qui pose question sur la transparence des textes de lois dans le football. Les règles changent, les joueurs et les clubs ne sont eux pas assez au courant des nuances. Sur l’image, on ne voit pas tout de suite que le ballon a peut-être pu toucher le genou avant la main. Mais quoiqu’il en soit, la règle a été respectée et n’en déplaise à ceux qui ne veulent pas voir Paris gagner, il y avait bien un penalty. 

C’est comme le hors-jeu, cela peut être frustrant, mais une règle est une règle et doit s’appliquer à chaque fois que le cas en question est constaté. C’est intéressant d’avoir l’avis d’un arbitre et on peut aussi reconnaître que Letexier n’a pas eu un match facile, avec beaucoup de buts refusés avec l’aide de la VAR, ce penalty qui a pendant un temps permis à l’Olympique de Marseille de se trouver des excuses ou encore les fautes et simulations (cf Matéo Guendouzi). Letexier s’en est bien sorti globalement.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG