Restez connectés avec nous
PSG/OM - Longoria s'agace face à l'arbitrage pour le penalty
©IconSport

Ligue 1

PSG/OM – Longoria s’agace face à l’arbitrage pour le penalty

Le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille s’affrontaient ce dimanche dans le cadre de la 32e journée de Ligue 1 2021-2022, un match qui s’est terminé avec une victoire parisienne 2-1 (résumé vidéo PSG/OM ici) au Parc des Princes. Après la rencontre, le président marseillais Pablo Longoria a répondu aux questions au micro de Amazon Prime. Le Marseillais s’est notamment énervé face aux décision de l’arbitre, sans oublier de dire que ce n’était pas un grand match.

Longoria « On doit protéger le football. »

Vous venez nous parler du match, de l’arbitrage ? 

Non, premièrement bonsoir. Je suis surpris de beaucoup de décisions. On a vu un bon match de football dans le contrôle des deux équipes sans beaucoup d’occasions. Les deux équipes ont défendu en bloc moyen. La possession partait d’une équipe à l’autre. Mais vraiment, dans le football, parfois je suis surpris.

On peut parler du penalty, on peut parler de football. On doit protéger le football. Cette semaine, on a eu une décision en Europe qu’on peut débattre. Il faut continuer avec le football. Ça je crois que c’est pas du football. En plus, quand le ballon touche la cuisse avant, ce n’est pas normal.

Longoria « L’erreur de l’arbitre est humaine mais du moment qu’il y a la VAR c’est difficile à accepter. »

L’arbitre a vu quelle image ? Parce qu’on voit que le ballon touche la cuisse avant la main.

Il y a une situation où le comité doit être clair. C’est la règle de partout, dans tous les championnats d’Europe, du moment que ca touche la cuisse, il n’y a jamais de main. C’est une décision, en plus avec la VAR, qui est difficile à accepter. Je suis quelqu’un de puriste dans le football. Déjà, c’est une position involontaire. La main est à côté du corps.

En plus, si ça touche la cuisse, c’est difficile. En plus, on a la VAR et elle doit vérifier tout cela. L’erreur de l’arbitre est humaine mais du moment qu’il y a la VAR c’est difficile à accepter. Tout le monde a vu que le ballon touche la cuisse, c’est impossible qu’on puisse avoir un penalty sur ça. Dans un si beau match de football, entre le premier et le deuxième du championnat, finalement ce n’est pas possible.

L’arbitre n’a pas eu la meilleure image.

Oui mais avec la VAR on a le temps, surtout à la fin de la première mi-temps, c’est une décision importante pour la suite du match. Si on veut avoir un bon spectacle entre le premier et le second du championnat, il faut respecter le football.

Valentin Rongier a dit qu’il avait touché le ballon de la cuisse ?

Je n’ai pas parlé avec lui. Mais pour dire la vérité, dans chaque image, on voit que ça change la trajectoire du ballon.

Longoria « C’est vrai que c’est un match sans trop d’occasions. »

Vous avez trouvé que c’était un bon match ? Nous on a été une peu déçus.

C’est un match en contrôle des deux équipes. Il y a eu beaucoup de duels au milieu de terrain. Ça n’a pas permis d’avoir des transitions sur les côtés. C’est vrai que c’est un match sans trop d’occasions mais entre le premier et le second, ça se détermine par les petits détails.

Et les petits détails quand ca dépend de quelque chose que tu peux contrôler au niveau technologique, ce n’est pas possible. On n’a pas eu beaucoup d’occasions, je suis le premier à être critique avec mon équipe. La VAR doit être là pour les petits détails.

 

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Ligue 1