Restez connectés avec nous
PSG/Strasbourg - Vu du Parc : de superbes retrouvailles et présentations

Autour du PSG

PSG/Strasbourg – Vu du Parc : de superbes retrouvailles et présentations

Samedi dernier, le Paris Saint-Germain recevait Strasbourg au Parc des Princes pour le compte de la 2e journée de Ligue 1 2021-2022. Une rencontre précédée de la présentation des recrues parisiennes (retrouvez notre vidéo en fin d’article) et qui s’est terminée avec une victoire 4-2 et à laquelle nous avons assisté depuis les tribunes. Nous vous invitons à revivre avec des détails qui ont pu échapper à la télévision.

Une arrivée marquante.

Arrivés bien en avance puisque la présentation des recrues avait été annoncée pour 19h30, nous étions en tribunes à 19h15 (soit 1h45 avant le coup d’envoi). Un horaire auquel il n’y a d’habitude pas une grande foule autour du stade, sauf peut-être pour une grande soirée de Ligue des Champions. Mais en arrivant proche du Parc on pouvait déjà voir l’excitation provoquée par ce rendez-vous. Il y avait déjà une grande foule et cela s’est confirmé pour 19h30 avec des tribunes presque pleines.

On note au passage que l’organisation du contrôle a été bien fait pour que ce soit fluide et que du gel était proposé gratuitement ensuite. On peut simplement regretter que la consigne du port du masque n’ait pas été très respectée.

PSG/Strasbourg - Vu du Parc : de superbes retrouvailles et présentations

Le CUP lors de l’entrée des joueurs.

De grandes émotions.

Revenons à l’essentiel, avec le stade et son ambiance. Laquelle a été en fait lancé par un premier chant de Strasbourg, dont les supporters étaient nombreux. Le Parc des Princes a répondu avec des sifflets, puis des chants. De quoi donner des frissons (et, soyons honnêtes, quelques larmes dans les yeux) avec de retrouvailles fortes.

D’ailleurs, les émotions ont continué avec le passage de Javier Pastore au micro de PSG TV. Lequel était diffusé sur les écrans du Parc. Le milieu offensif de 32 ans de l’AS Rome qui a joué au PSG de 2011 à 2018. Il a été accueilli avec des acclamations et chants. Et le Parc recommençait à chaque phrase, poussé en plus par son émotion visible.

Un superbe moment qui en a précédé un plus étrange. Ce sont les présentateurs de PSG TV qui ont donné la composition de l’équipe parisienne. Cela avec un style qui ne vaut pas celui du speaker Michel Montana, qui l’a refait plus tard après avoir été acclamé lors de sa prise de parole pleine de joie. Pour ce qui est des joueurs, au scandomètre (mesure de la force avec laquelle le Parc scande chaque nom) on a noté que les recrues Achraf Hakimi (arrière droit de 22 ans) et Georginio Wijnaldum (milieu de 30 ans) étaient au top. Kylian Mbappé (attaquant de 22 ans) a lui a été sifflé par une partie du Parc, mais aussi largement applaudi.

Une présentation dans une grande ambiance et un échauffement qui a changé.

C’est ensuite que le moment attendu est arrivé, avec la présentation des recrues dans cet ordre : Hakimi, Wijnaldum, Gianluigi Donnarumma (gardien de 22 ans), Sergio Ramos (défenseur central de 35 ans) et Lionel Messi (attaquant de 34 ans). Les chants du Parc sont montés en puissance et longueurs au fil des joueurs, avec déjà un beau départ pour Hakimi et quelque chose pour Donnarumma. C’était impressionnant pour Ramos et magique pour Messi.

Il a ensuite été temps de passer à l’échauffement, avec le grand bonheur de revoir les joueurs sur le terrain. Ces derniers ont d’ailleurs bien pris le temps d’applaudir les tribunes avant de se lancer dans le travail. On a alors pu voir que le tout est fait très différent d’avant. Il n’y a pas un début « libre », mais directement un travail physique. Puis, notamment, le jeu de possession sur terrain réduit, des sprints et des exercices adaptés. D’un côté, les défenseurs ont fait des têtes et des passes, de l’autre les milieux et attaquants ont réalisé des enchaînements avec frappes. Le tout dans une bonne ambiance entre les joueurs, alors que les tribunes étaient un peu plus calme. On a vu Kylian Mbappé prendre le temps de sourire et saluer vers des supporters qui l’appelaient.

Musique surprenante et belle ambiance.

Après tout cela, place au match et donc à l’entrée des joueurs sur la pelouse (superbe au passage), avec une musique qui n’était pas l’habituelle venant d’une chance de Phil Collins (Who Said I Would). Mais plutôt un extrait de DJ Snake. Il n’y a pas eu de communication officielle à ce sujet, mais il semble que c’était une erreur et que la seconde musique était prévue pour la présentation de Messi. Ce qui aurait plus de sens, car elle est moins entraînante que celle de Phil Collins. Et c’est un changement qui demanderait peut-être une adaptation difficile.

Tout cette phase s’est tout de même déroulée dans une très belle ambiance, comme la majeure partie du match. Cela avec notamment un Collectif Ultras Paris (en Tribune Auteuil) en pleine forme, une Tribune Boulogne plutôt animée et le reste qui a été plus irrégulier. Il faut souligner aussi que les Strasbourgeois ont bien participé à l’ambiance d’un match que l’on aime tant.

Premières célébrations et consignes.

Pour ce qui est des petites choses que l’on a pu noter, il y a notamment une grande colère du coach Mauricio Pochettino à la 18e minute alors que Strasbourg venait d’avoir plusieurs corners de suite. Il a notamment donné des consignes à Mauro Icardi ensuite. Un peu plus tard, on a eu le plaisir, alors qu’il y avait déjà 2-0, de voir Ander Herrera appelé ses coéquipiers à tout de suite monter pour faire un pressing alors que Strasbourg avait une touche près de sa ligne de but suite à une passe ratée.

PSG/Strasbourg - Vu du Parc : de superbes retrouvailles et présentations

La célébration du 4e but.

Après le 3e but, dès la 27e minute, les deux Tribunes (Boulogne et Paris) autour du parcage adverse ont osé un petit chambrage « Et 1, et 2, et 3-0 ». Rien de méchant, simplement le plaisir de revoir des buts au Parc. Mais tout n’était pas parfait sur le terrain et les Parisiens ont tenté de corriger, comme avec Thilo Kehrer qui s’est expliqué après une occasion concédée à la 38e minute sur laquelle il avait eu un placement un peu bizarre en allant couvrir le côté plutôt que l’axe. Et Pochettino s’est de nouveau énervé à la 44e minute alors que Paris a concédé d’autres opportunités à Strasbourg. La mi-temps a été logiquement applaudie.

Lors du retour des vestiaires, Keylor Navas a eu le droit à un chant en arrivant devant son but en bas de la Tribune Auteuil. Mais l’ambiance n’est pas vraiment revenue tout de suite, à l’image d’un PSG qui avait un peu la tête ailleurs et a concédé 2 buts (53e et 64e). Le premier avait plutôt provoqué une vague d’encouragements, le second des sifflets. Avant cela, on a pu voir les premier remplaçants s’échauffer à la 50e minute, alors que Mbappé et Icardi avaient discuté suite à une action ratée à la 55e minute. Le premier s’est ensuite agacé contre lui-même alors que sa belle occasion à la 62e minute a été repoussée par le gardien.

Une seconde mi-temps irrégulière et un bel au revoir.

Dans cette seconde mi-temps un peu étrange, l’ambiance a été en dents de scie. On a pu noter que les changements ont été globalement faits dans « l’anonymat », avec un Parc qui n’a pas vraiment scandé le nom des joueurs qui sortaient ou rentraient. Avant le 4e but parisien (86e), il y a tout de même eu des applaudissements pour quelques belles occasions. Le carton rouge strasbourgeois (81e) a été particulièrement acclamé, alors que

PSG/Strasbourg - Vu du Parc : de superbes retrouvailles et présentations

Les joueurs saluent la Tribune Auteuil après la rencontre.

Kylian Mbappé a profité d’un corner à la 82e pour haranguer le Parc. Ce qui a bien marché. Puis il y a finalement eu ce 4e but, inscrit par Sarabia, puis célébré avec autant de joie par l’Espagnol que Mbappé. Une belle scène de joie, avant d’arriver à la fin du match.

Là, les joueurs ont particulièrement pris le temps d’aller voir les Tribunes Boulogne et Auteuil pour applaudir, sans oublier de saluer Paris et Borelli, notamment à l’initiative de Mbappé pour la première. Et ils ont savouré avec le Collectif Ultras Paris.

Notre vidéo :

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG