Restez connectés avec nous
QSI voudrait investir à Malaga et dans d'autres sports
©IconSport

Autour du PSG

QSI voudrait investir à Malaga et dans d’autres sports

Le Paris Saint-Germain veut s’étendre, en effet, selon Le Parisien, Nasser Al-Khelaïfi, suivrait de près la situation de clubs en Europe mais aussi en Amérique du Sud. Déjà promoteur dans le Padel, QSI pourrait envisager d’investir dans le tennis. Selon Cadena Cope, QSI souhaiterait acheter des parts (51 %) du club de Malaga contre le somme de 9 M€. Cela pourrait être facilité par la présence du cousin de l’Émir du Qatar, propriétaire du club espagnol depuis 2010.

« QSI pourrait acheter 51% des parts contre 9 M€ »

« Selon les informations de la Cadena COPE, QSI pourrait acheter 51% des parts contre 9 M€. Une somme modeste qui s’explique par la piètre situation financière et sportive de ce club, 20e (sur 22) du championnat de deuxième division espagnol. Les tractations financières pourraient s’avérer relativement faciles puisque depuis 2010, le Malaga CF est la propriété de Abdallah ben Nasser Al Thani, cousin éloigné de l’émir du Qatar.

« Ses ambitions ne se limitent pas au vieux continent »

Selon nos informations, Nasser Al-Khelaïfi suit de très près la situation de deux ou trois autres clubs européens. Mais ses ambitions ne se limitent pas au vieux continent. Deux ou trois clubs sud-américains pourraient à terme entrer dans le giron du fonds d’investissement qatari.

« Le développement se tournera aussi vers d’autres terrains de sport »

Le développement se tournera aussi vers d’autres terrains de sport. Promoteur du nouveau circuit mondial de padel depuis l’année dernière, QSI a quelques idées pour investir dans le tennis, discipline de coeur d’Al-Khelaïfi, ancien numéro un de son pays. »

On sent bien que QSI veut envahir le paysage sportif et être sur tous les fronts. Alors que les dirigeants Qataris possèdent déjà le Paris Saint-Germain et des parts dans le club de Braga, on sait aussi qu’ils investissent dans le Padel. On parle aussi de Tennis, domaine de prédilection du président parisien. Malaga n’est donc qu’un autre nom pour se développer, d’autant qu’il appartient déjà à la famille de l’Emir du Qatar. Sans oublier que par d’autres biais, on évoque un rachat de Manchester United par le Qatar, on comprend que le petit pays veut être sur tous les fronts. Il ne faut pas que cela pose des problèmes d’équité ou de nouvelles histoires un peu « tordues ». Pour ce qui est de l’investissement dans d’autres sports, cela participe à faire grandir la marque signée du sceau de QSI et par extrapolation, celle du PSG.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG