Restez connectés avec nous
Revue de presse : mercato, Neymar au repos jusqu'au 8e et Messi
©Iconsport

Autour du PSG

Revue de presse : mercato, Neymar au repos jusqu’au 8e et Messi

Dans cette revue de presse, retour sur le mercato calme que devrait imposer les finances au Paris Saint-Germain. Neymar devrait être mis au repos jusqu’aux 8es de finale alors qu’il est l’un des joueurs qui subit le plus de fautes au monde. Enfin, Lionel Messi est attendu comme le sauveur de l’Argentine avec la qualification en vue.

Revue de presse : mercato, Neymar au repos jusqu'au 8e et Messi

Revue de presse : mercato, Neymar au repos jusqu'au 8e et Messi

En même temps, sauf grave blessure, il ne faut pas que le PSG repense tout son effectif. Il y a un début de saison très intéressant, plusieurs systèmes de jeu. Il y a des jeunes et des remplaçants qui sont montés en puissance. Il faut davantage s’appuyer sur ce qui existe. Faire des changements majeurs, serait comme dénigré le début de saison où les Parisiens n’ont pas connu la défaite. Il y a un effectif large.

Revue de presse : mercato, Neymar au repos jusqu'au 8e et Messi

Le Brésil va se qualifier, même sans Neymar, c’est une quasi-certitude. Les hommes de Tite ont battu les adversaires les plus coriaces et devraient continuer l’idylle avec le Qatar. Il est plus judicieux de préserver Neymar jusqu’aux 8es afin qu’il récupère au mieux. Contre les grosses cylindrées, son apport sera bien plus déterminant.

Revue de presse : mercato, Neymar au repos jusqu'au 8e et Messi

Revue de presse : mercato, Neymar au repos jusqu'au 8e et Messi

Il y a eu cette défaite, cette absence de magie offensive et une équipe au niveau physique disparate. Mais le Mexique en face n’a pas montré non plus de grandes choses. Alors les coéquipiers de Messi peuvent y croire, il faut seulement tout gagner, ce qui est dans leurs cordes. Attention, leur mondial n’est pas fini. On va voir l’orgueil d’une bête blessée et Messi devrait sortir les crocs.

Revue de presse : mercato, Neymar au repos jusqu'au 8e et Messi

Il y a deux clans, ceux qui sont contents du traitement quotidien infligé à Neymar et ceux qui pensent qu’à un moment, chatouiller les chevilles est assez anti-sportif. Neymar est le joueur qui a subi le plus de faute sur le premier match du tournoi parmi toutes les équipes. 9 fautes en tout et ce n’est pas qu’un phénomène Coupe du Monde, c’est son quotidien. Il provoque certes, mais c’est son jeu. Quand un défenseur ne sait pas l’arrêter, il veut se faire Neymar. Chacun se fera son avis. Il y en a qui aiment le voir sur le terrain, sublimer le jeu et d’autres qui préfère, quand l’adversaire le découpe tout au long du match. On rappelle que l’un des deux est contre les lois du jeu.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG